Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’Italie lance une enquête sur l’antivirus russe Kaspersky

© Belga

18 mars 2022 à 13:26Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

L’Autorité italienne de protection des données personnelles a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête sur les "risques potentiels" posés par le logiciel antivirus russe Kaspersky,

Cette enquête a pour "but d’approfondir les alertes lancées par de nombreux organismes italiens et européens spécialisés dans la sécurité informatique sur la possible utilisation de ce produit pour des attaques cybernétiques contre des utilisateurs italiens", a expliqué l’Autorité dans un communiqué.

L’Autorité a demandé à Kaspersky Lab de lui fournir "le nombre et la typologie de ses clients italiens, ainsi que des informations détaillées sur le traitement des données personnelles effectué à travers divers produits et services de sécurité". En outre, Kaspersky devra "clarifier" si les données sont "transférées hors de l’Union européenne (par exemple dans la Fédération russe)".

L’Agence italienne pour la cybersécurité (ACN) avait déjà mis en garde mardi les utilisateurs de logiciels russes contre un éventuel "risque technologique" après l’invasion de l’Ukraine par les forces de Moscou. L’agence a mis plus particulièrement en garde contre les logiciels antivirus, sans cependant citer Kaspersky, l’un des noms les plus connus dans ce domaine.

L’office allemand en charge des questions de cybersécurité a recommandé mardi d’éviter l’utilisation des logiciels antivirus de Kaspersky, avertissant que l’entreprise russe pourrait être impliquée, de gré ou de force, dans d’éventuelles attaques informatiques.

Début mars, les autorités françaises ont également émis un avertissement. De leur côté, les États-Unis avaient déjà interdit aux agences gouvernementales d’utiliser les logiciels Kaspersky dès 2017.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : des besoins humanitaires toujours plus urgents dans l’est de l’Ukraine, selon l’ONU

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : une nouvelle livraison d’armes de la Belgique à l’Ukraine a été approuvée

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous