Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les niveaux de radiation à Tchernobyl sont supérieurs aux estimations de l’AIE, selon Greenpeace

Photo prise à 3 kilomètres de la centrale
20 juil. 2022 à 13:37Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

Greenpeace a remis en question les dernières données, datant d’avril, de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) concernant les radiations émises par l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl : selon l’ONG, "les niveaux de radiation dans les zones où ont eu lieu les dernières opérations militaires russes sont trois fois plus élevés que ceux estimés par l’Agence internationale de l’énergie atomique".

L’AIEA, rappelle Greenpeace, avait assuré en avril dernier que les niveaux de radiation étaient "normaux" et ne constituaient pas de problème majeur pour l’environnement ou la sécurité publique. Greenpeace redoute que le rôle de l’agence en matière de sûreté et de sécurité nucléaires en Ukraine ne soit gravement compromis par ses liens avec ROSATOM, notamment par l’intermédiaire de son directeur adjoint, Mikhail Chudakov.

Avec l’approbation et la coopération de l’Agence nationale ukrainienne pour la gestion de la zone d’exclusion (SAUEZM) ainsi que du ministère ukrainien des Affaires étrangères, Greenpeace a pu mener une étude limitée des radiations à l’intérieur de la zone d’exclusion de Tchernobyl, un rayon de 30 km hautement contaminé autour de la centrale.

L’ONG a rendu publics les résultats de son enquête lors d’une conférence de presse à Kyiv.

"L’équipe sur place a également constaté que les opérations militaires russes avaient endommagé des laboratoires, bases de données et systèmes de surveillance majeurs. Ces infrastructures uniques, développées grâce à la communauté scientifique internationale, comptaient parmi elles des équipements permettant d’étudier l’impact des radiations sur la santé et l’environnement. C’est la sécurité des générations actuelles et futures qui est menacée", souligne Greenpeace.

 

Interview du directeur du département sécurité nucléaire de l'EBRD du 09/04/2022

Sur le même sujet

172e jour de guerre en Ukraine : retour sur le déroulé de l’avancée russe ce dimanche 14 août

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: les combats autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia ravivent les souvenirs des "liquidateurs" de Tchernobyl

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous