RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Guerre en Ukraine : les marques internationales devraient-elles toutes se retirer de la Russie ?

Guerre en Ukraine : les marques internationales devraient-elles toutes se retirer de la Russie ?
09 mars 2022 à 10:351 min
Par mmor

De nombreuses marques internationales stoppent leurs activités en Russie. Les dernières à avoir fait une telle annonce sont Coca-Cola, Pepsi, Starbucks… La liste s’allonge de jour en jour et celles qui choisissent de maintenir une activité sont la cible de critiques. McDonald’s a vécu un bad buzz avant d’annoncer la fermeture temporaire de plus de 800 restaurants en Russie. D’autres, comme Danone, justifient le maintien de leurs activités ou se taisent comme Décathlon, Leroy-Merlin ou Total.

Toutes les marques internationales devraient se retirer de la Russie ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Poutine ne va pas au McDo ou chez Starbucks, mais il y a des emplois qui sont en jeu"

Brigitte, une auditrice de Grimbergen est intervenue à ce sujet sur l’antenne : "Je trouve que c’est la population russe qui est sanctionnée par ces mesures. Poutine ne va pas au McDo ou chez Starbucks, mais il y a des emplois qui sont en jeu ici. Une partie de la population est pro Poutine, mais l’autre n’a pas voulu cette guerre. Alors la population est prise en étau et en otage par les marques internationales. Elles vont perdre des millions, mais je pense que ça n’aura aucun impact sur le conflit. Ça ne sert à rien."

 

2022 Getty Images

"C’est injuste et hypocrite"

À Molenbeek, Youssef réagit : "Il y a des guerres partout, et je ne comprends pas pourquoi ces marques n’ont pas réagi dans les autres pays. Le monde entier se focalise sur ce qu’il se passe en Ukraine. Il n’y a pas eu autant d’aide pour la Palestine, ou la Syrie… Il faut donc que ces marques restent actives, comme dans les autres pays en guerre. C’est injuste et hypocrite."

© Tous droits réservés

"On est en train d’appauvrir le peuple russe"

Enfin depuis Mont-sur-Marchienne, Gino conclut : "On est en train d’appauvrir le peuple russe et on se tire une balle dans le pied. Vous pensez que les marques vont continuer le boycott après la guerre ? Je pense que cela va ouvrir le marché vers la Chine. Je crois qu’on devrait parler d’une seule voix. Il fallait prendre la décision de rentrer directement dans le conflit pour y mettre fin."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

11 mars 2022 à 18:20
1 min
09 mars 2022 à 11:48
1 min

Articles recommandés pour vous