RTBFPasser au contenu

Journal du Rock

Guerre en Ukraine : les artistes rock réagissent

Elton John / Stevie Nicks / Dee Snider

On ne compte plus les artistes qui s’expriment autour de la guerre en Ukraine, alors que ce lundi matin, l’Ukraine affirmait que la Russie avait "ralenti le rythme de l’offensive".

Dee Snider, le chanteur de Twisted Sister, a par exemple expliqué qu’il approuvait totalement l’usage du hit "We’re not gonna take it" en guise de cri de ralliement des Ukrainiens, et il ajoute : "Mes grands-parents étaient Ukrainiens, juste avant d’être englobés par l’URSS après la Seconde Guerre Mondiale. Cela ne peut se reproduire pour ces gens ! #FUCKRUSSIA."

 

Loading...

Et hier (le 27 février), il a réagi face aux personnes qui lui reprochaient d’approuver cette utilisation pour l’Ukraine alors qu’il refusait qu’on utilise "We’re not gonna take it" contre l’usage des masques anti-Covid : "Eh bien [voilà pourquoi] : l’une des deux causes constitue une bataille juste envers l’oppression, tandis que l’autre n’est qu’une réaction infantile contre un désagrément."

Loading...

De son côté Elton John a exprimé son désarroi face au "cauchemar" auquel les Ukrainiens font face en ce moment : "Nous avons le cœur brisé et sommes consternés de voir ce conflit se dérouler. Nous sommes de tout cœur avec le peuple ukrainien qui ne mérite pas de vivre ce cauchemar. En ces temps dévastateurs, nous souhaitons la fin de la violence et de la souffrance en Ukraine afin que les services vitaux et l’aide humanitaire puissent atteindre ceux qui en ont désespérément besoin."

Elton John fait référence à la Elton John AIDS Foundation, son association qui vient en aide aux personnes atteintes du SIDA dans le monde entier, dont l’Ukraine qu’il a créé en 1992.

Loading...

Stevie Nicks de Fleetwood Mac a écrit un post émouvant autour du conflit, expliquant qu’elle avait "le cœur brisé" :

"À 4 heures du matin, un ami et moi avons envoyé un message à une dame en Ukraine qui nous a envoyé une belle boîte peinte à la main – pour la remercier à nouveau et prendre de ses nouvelles après avoir regardé les informations toute la nuit – elle a immédiatement répondu qu’elle était à la maison et toujours bien…"

"À 4 h 45, elle nous a répondu qu’elle essayait maintenant de s’échapper ; ça a tout changé. Maintenant, je connais quelqu’un, une personne innocente, qu’on prive de liberté. Je pleure depuis. Ma mère m’a dit après la tragédie du 11 septembre – n’oublie pas pourquoi ton père et moi nous sommes battus ; ne l’oubliez pas… (je suis contente qu’elle ne soit pas là pour voir ça)."

"C’est Hitler qui revient nous hanter. En une soirée – jusqu’à présent, tout un pays souverain a été envahi de plein fouet. Comment ose-t-il. Mon cœur est brisé pour notre nouvelle amie – et pour le peuple ukrainien – je suis tellement, tellement désolée. Je prie pour eux et leur envoie tout mon amour".

Loading...

Le groupe ukrainien Jinjer a condamné l’invasion de son pays "souverain et indépendant" par les troupes russes de Vladimir Poutine. Le groupe a partagé un post sur les réseaux sociaux pour rassurer les fans qui s’inquiétaient pour eux et pour les remercier de leur soutien. Ils ajoutent aussi que rien ne justifie cette violence et que la guerre doit cesser au plus vite.

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 10:02
1 min
22 avr. 2022 à 08:50
1 min

Articles recommandés pour vous