Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : "Le soutien des Etats-Unis est remarquable", selon le chef de l'Otan

Le chef de l'Otan, Jens Stoltenberg, a qualifié mercredi "le soutien des Etats-Unis de remarquable", alors que la guerre fait rage en Ukraine, en compagnie du Secrétaire d'Etat américain Antony Blinken. Il s'est exprimé à ce sujet lors du début d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan qui débutera ce mercredi soir et se tiendra encore jeudi au quartier général de l'Alliance à Bruxelles.

"Nous continuerons notre coopération (avec l'Otan). La défense de l'ensemble de l'Alliance est primordiale", a indiqué le chef américain de la diplomatie, M. Blinken, lors d'une brève intervention.

"Nous tenons à maintenir une défense unie", a-t-il affirmé aux côtés de M. Stoltenberg avant la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan.

Nous devons soutenir l'Ukraine, maintenir nos sanctions et renforcer nos forces de défenses et notre force de dissuasion.

"Nous n'avons vu aucune indication concernant les intentions du président (russe) Poutine d'avoir changé son ambition de contrôler l'ensemble du territoire ukrainien, ainsi que de réécrire l'ordre international. Nous devons soutenir l'Ukraine, maintenir nos sanctions et renforcer nos forces de défenses et notre force de dissuasion", selon lui.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Otan devraient également discuter de l'élaboration du prochain concept stratégique de l'Alliance. Il s'agirait d'une feuille de route pour l'adaptation de l'Alliance. Les ministres des Affaires étrangères de l'Ukraine, de la Finlande, de la Suède et de la Géorgie participeront, notamment, à la rencontre ministérielle de l'Otan, ainsi que le haut représentant de l'Union européenne (UE).

Les partenaires de l'Otan dans la région Asie-Pacifique y participeront également.

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le Pentagone ne voit pas d'attaque imminente aux armes chimiques en Ukraine

Monde

Guerre en Ukraine : la guerre pourrait être prolongée durant "des mois, voire des années" selon Stoltenberg

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous