Monde

Guerre en Ukraine : le "Razoni", rempli de céréales ukrainiennes, est le premier navire à quitter le port d’Odessa

Le premier chargement de céréales ukrainiennes a quitté le port d’Odessa à 06h17 GMT (08h17 en Belgique) lundi, conformément aux termes de l’accord international avec la Russie signé à Istanbul, a annoncé le ministère turc de la Défense.

"Le navire Razoni a quitté le port d’Odessa à destination du port de Tripoli au Liban. Il est attendu le 2 août à Istanbul. Il continuera sa route vers sa destination à la suite des inspections qui seront menées à Istanbul", a ajouté le ministère.

Construit en 1996 et long de 186 m sur 25 de large, le Razoni a une capacité de cale de 30.000 tonnes.

 

Il continuera sa route vers sa destination à la suite des inspections qui seront menées à Istanbul

Ukraine: la première cargaison de céréales quitte le port d Odessa (01/08/2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Soulagement"

© AFP

Selon le ministre ukrainien de l’Infrastructure Oleksandre Koubrakov, le bateau est chargé de 26.000 tonnes de maïs.

Journée de soulagement pour le monde, en particulier pour nos amis du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique

Selon les termes de l’accord signé fin juillet par la Russie et l’Ukraine sous l’égide de la Turquie et des Nations Unies, un "Centre de coordination conjointe" inauguré à Istanbul est chargé de contrôler les navires marchands transportant des céréales ukrainiennes via la mer Noire. Cela va permettre de débloquer les tonnes de production agricole ukrainienne qui attendent depuis des mois d’être exportées.


A lire aussi : L’accord Ukraine-Russie sur les céréales : "On évite un phénomène de panique", selon Olivier De Schutter


 

La reprise des exportations a été saluée par le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba, qui a parlé d’une "journée de soulagement pour le monde, en particulier pour nos amis du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique", après des mois de "blocus russe". "L’Ukraine a toujours été un partenaire fiable et le restera si la Russie respecte sa part de l’accord", a-t-il ajouté dans un message posté sur Twitter.

SUjet JT du 30 juillet :

Poursuite des frappes

Pendant ce temps, les frappes russes se poursuivent, notamment sur la ville de Mykolaïv. Dans la nuit de dimanche à lundi, de "puissantes explosions" ont retenti de nouveau dans cette ville du sud, a indiqué son maire, Oleksandr Senkevych sur Telegram.

D’autres frappes ont touché les régions de Kharkiv (est) et Soumy (nord-est). Quelques bâtiments ont été endommagés dans "une série d’explosions" à Kharkiv, a annoncé le maire de la deuxième ville ukrainienne, Igor Terekhov.

 

Une personne a été tuée et deux blessées dans la région de Soumy qui a été la cible de "plus de 50 frappes" au cours des dernières 24 heures, selon le gouverneur Dmytro Jyvytsky.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : Zelensky brandit le spectre de Tchernobyl à cause de la centrale de Zaporijjia

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’inspection du cargo Razoni, chargé de céréales ukrainiennes, est terminée

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous