Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le point sur le conflit ce 22 octobre

© AFP or licensors

22 oct. 2022 à 06:39 - mise à jour 22 oct. 2022 à 20:06Temps de lecture2 min
Par Lavinia Rotili, Marine Lambrecht avec agences

Ce samedi, les forces russes continuaient de renforcer les points de passage sur le fleuve Dniepr, affirmait le ministère de la Défense britannique. Les Russes ont d’ailleurs achevé la construction d’un pont flottant le long du pont Antonovskiy endommagé à Kherson. Toujours du côté de Kherson, les autorités pro-russes ont appelé tous les civils à quitter "immédiatement" la capitale régionale éponyme, face à l’avancée des forces de Kiev.

Dans le courant de la journée, le président ukrainien Zelensky a accusé Moscou d’une "attaque massive" avec 36 tirs de roquette sur son pays dans la nuit de vendredi à samedi. Dans la soirée, lors d’une interview avec CTV et la CBC, il a également eu des mots durs à l’égard de l’Iran, en les accusant de mentir sur la vente de drones à la Russie.

Entre-temps, des personnes évacuées de la région de Kherson sont bien arrivées dans la ville Dzhankoy, un centre de transport au nord de la Crimée. Les responsables pro-Kremlin de Kherson ont déclaré le 20 octobre 2022 qu’environ 15.000 personnes ont été retirées du territoire que la Russie dit avoir annexé face à une avancée ukrainienne.

Les infrastructures ukrainiennes continuent d’être attaquées

La nouvelle stratégie russe pour endommager les infrastructures essentielles ukrainiennes se poursuit : de nouvelles frappes russes ont visé des infrastructures dans l’ouest de l’Ukraine, a annoncé l’opérateur Ukrenergo. En même temps, des responsables ont fait état de coupures de courant dans plusieurs régions du pays.

Pour faire face au problème de l’énergie, les Ukrainiens ont volontairement réduit leur consommation d’électricité jusqu’à 20% dans certaines régions. A ce stade, plus d’un million de foyers se sont retrouvés sans électricité.

Le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal a mis en garde contre un "nouveau tsunami migratoire" si la Russie poursuit ses attaques sur les infrastructures civiles de son pays, dans un entretien à paraître dimanche.

Dans le sud de l’Ukraine, la Russie a fermé le dernier point de contrôle pour empêcher les gens de fuir vers les territoires contrôlés par le gouvernement ukrainien.

La Russie a également affirmé que deux personnes ont été tuées samedi dans les frappes ukrainiennes contre la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine.

Selon l’État-major ukrainien, l’Ukraine est en train de chasser les Russes de Charivne et Chkalove dans l’oblast de Kherson. Il affirme que les forces russes continuent de quitter ces territoires et que les pillages y deviennent de plus en plus fréquents.

Retrouvez toutes les informations importantes dans notre direct :

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous