RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Guerre en Ukraine : le Japon, d'habitude réticent aux réfugiés, se dit prêt à accueillir des Ukrainiens

02 mars 2022 à 14:39 - mise à jour 02 mars 2022 à 14:43Temps de lecture2 min
Par Belga

Le Japon est disposé à accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant l'invasion russe, a déclaré mercredi le Premier ministre Fumio Kishida, s'écartant de la réticence coutumière de ce pays envers l'entrée de demandeurs d'asile.

Le Japon agrée seulement une poignée des milliers de demandes d'asile qu'il reçoit et les procédures peuvent prendre des années. Actuellement, ses frontières sont fermées à quasiment tous les visiteurs étrangers dans le cadre de la lutte anti-Covid.

Fumio Kishida a déclaré que son pays allait "appliquer un plan pour accueillir les personnes venues d'Ukraine qui ont fui vers des pays tiers", afin de "démontrer notre solidarité avec le peuple ukrainien dans un moment aussi crucial".

Le Premier ministre s'exprimait après une rencontre avec son homologue polonais Mateusz Morawiecki. La Pologne accueille une bonne partie des plus de 874.000 réfugiés qui ont fui l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe le 24 février.

Fumio Kishida a expliqué que le Japon allait accepter au départ les personnes ayant de la famille ou des amis sur son territoire "mais au delà, nous répondrons dans une perspective humanitaire", a-t-il ajouté sans donner de limite chiffrée au nombre des arrivées.

Fumio Kishida a précisé avoir informé de la décision japonaise les pays voisins de l'Ukraine où arrivent actuellement les réfugiés.

 

Vue de Tokyo (illustration)
Vue de Tokyo (illustration) Getty

Prêts et aide humanitaire

Les procédures administratives d'accueil pour les réfugiés seront effectuées hors du régime actuel qui empêche les touristes étrangers de venir et limite les arrivées internationales.

Aucun détail n'était immédiatement disponible pour connaître la durée d'accueil prévue pour les réfugiés.

En 2020, le Japon a accepté l'entrée de 47 réfugiés seulement ainsi que de 44 personnes pour des raisons humanitaires, sur près de 4.000 demandeurs. Les groupes de défense des droits de l'homme accusent de longue date Tokyo de ne pas faire suffisamment pour aider les personnes fuyant les conflits.

Le Japon a parallèlement apporté son soutien aux initiatives internationales prises pour sanctionner des individus russes et biélorusses ainsi que des établissements financiers et les exportations vers la Russie de semi-conducteurs, tout en fournissant à l'Ukraine des prêts et une aide humanitaire d'urgence.

Sur le même sujet

En Belgique, plus de 8.000 places "dispo" en 48h pour les réfugiés ukrainiens

Guerre en Ukraine

L’Ukraine demande à Microsoft et Sony de bloquer les comptes des joueurs russes

Jeux vidéo

Articles recommandés pour vous