Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le cigarettier British American Tobacco se retire à son tour de Russie

11 mars 2022 à 18:20Temps de lecture1 min
Par Belga

Le cigarettier britannique British American Tobacco (BAT) se retire de Russie, estimant que sa présence n'y est "plus tenable dans l'environnement actuel", après avoir dit deux jours plus tôt qu'il restait dans le pays, et a révisé à la baisse ses prévisions de résultats.

"Nous avons commencé (vendredi) le processus pour transférer rapidement nos activités russes dans le respect des lois internationales et locales", indique le groupe dans un communiqué vendredi.

Les employés soutenus

BAT, connu pour ses marques Pall Mall, Lucky Strike, Kent ou Winfield, dit qu'il va continuer à payer ses 2.500 employés en Russie et "va faire tout son possible pour sauvegarder leur emploi".

Le groupe emploie 1.000 personnes en Ukraine, où il avait annoncé mercredi avoir suspendu ses opérations mais porter assistance à ses employés.

Le cigarettier s'attend maintenant à une croissance de son chiffre d'affaires de 2% à 4% cette année, contre 3 à 5% auparavant. La Russie et l'Ukraine représentaient 3% des recettes du groupe l'an dernier.

BAT est le dernier grand groupe britannique en date à se retirer de Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine.

Mardi, le groupe de produits d'hygiène et cosmétiques Unilever avait dit suspendre "toutes les importations et exportations de et vers la Russie" ainsi que toutes les dépenses de publicité dans le pays, et ne plus y investir.

Il disait toutefois qu'il allait continuer à "fournir des produits d'alimentation et hygiène essentiels fabriqués en Russie aux gens de ce pays".

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : Goldman Sachs, première grande banque de Wall Street à se retirer de Russie

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les marques internationales devraient-elles toutes se retirer de la Russie ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous