RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la Russie reprend la conscription militaire en plein conflit en Ukraine

01 avr. 2022 à 11:32Temps de lecture2 min
Par RTBF INFO avec Belga
Belgaimage

La Russie a repris vendredi la mobilisation de jeunes hommes pour le service militaire obligatoire d'un an, en plein conflit armé en Ukraine, Moscou assurant toutefois que les conscrits ne seront pas envoyés au front.

Tous les ans, des dizaines de milliers de Russes âgés de 18 à 27 ans sont mobilisés dans l'armée pendant deux périodes d'appel, l'une au printemps/été et l'autre à l'automne.

Objectif : 134.500 jeunes

Pour cet appel du printemps 2022, le président Vladimir Poutine a fixé pour objectif d'envoyer 134.500 jeunes au service militaire, selon un décret publié par le Kremlin. Les premières affections dans des unités doivent intervenir fin mai.

De nombreux Russes parviennent toutefois à échapper au service militaire en payant des pots-de-vins ou en obtenant des exemptions médicales ou grâce à leurs études.

Cette mobilisation intervient en pleine offensive en Ukraine.

Des conscrits sur le front

Le 9 mars, le ministère de la Défense a reconnu que des conscrits combattaient en Ukraine et que certains avaient été faits prisonniers. Mais l'armée russe a assuré que ceux-ci avaient été envoyés sur le front par erreur et depuis rapatriés.

Le Kremlin affirme que, selon les instructions de Vladimir Poutine, seuls des soldats et officiers professionnels, ayant signé un contrat, combattent actuellement en Ukraine.

De nombreux Russes parviennent toutefois à échapper au service militaire en payant des pots-de-vins ou en obtenant des exemptions médicales ou grâce à leurs études.

Cette mobilisation intervient en pleine offensive en Ukraine.

Des conscrits en Ukraine

Le 9 mars, le ministère de la Défense a reconnu que des conscrits combattaient en Ukraine et que certains avaient été faits prisonniers. Mais l'armée russe a assuré que ceux-ci avaient été envoyés sur le front par erreur et depuis rapatriés.

Le Kremlin affirme que, selon les instructions de Vladimir Poutine, seuls des soldats et officiers professionnels, ayant signé un contrat, combattent actuellement en Ukraine.

Mais plusieurs médias russes indépendants ont signalé des cas de conscrits ayant été contraints ou très vivement encouragés à signer un contrat puis envoyés sur le front ukrainien.

Le 29 mars, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a réaffirmé qu'aucun conscrit ne sera envoyé sur des "zones chaudes", ajoutant que ceux dont le service militaire se termine ce printemps deviendront réservistes et seront renvoyés chez eux.

Mais plusieurs médias russes indépendants ont signalé des cas de conscrits ayant été contraints ou très vivement encouragés à signer un contrat puis envoyés sur le front ukrainien.

Le 29 mars, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a réaffirmé qu'aucun conscrit ne sera envoyé sur des "zones chaudes", ajoutant que ceux dont le service militaire se termine ce printemps deviendront réservistes et seront renvoyés chez eux.

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Poutine annonce qu'il n'enverra pas de conscrits ou de réservistes en Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous