RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Guerre en Ukraine : la Russie déclare "indésirable" le site d'investigation Bellingcat

15 juil. 2022 à 08:16Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par M. Allo

Moscou a jugé "indésirable" le site d'investigation Bellingcat vendredi, jugeant qu'il représentait une "menace" pour la sécurité du pays, selon les agences russes.

Depuis le début de l'offensive militaire russe en Ukraine le 24 février, les autorités russes ont renforcé la répression des voix critiques du pouvoir, bloquant médias indépendants et réseaux sociaux.

Bellingcat, qui a consacré plusieurs articles à cette offensive avait déjà été qualifié d'"agent étranger" par la Russie en 2021. 

En plus de Bellingcat, le parquet russe a indiqué avoir décidé de reconnaître comme "indésirables" The Insider - site d'informations basé en Lettonie et ayant publié des enquêtes communes avec Bellingcat - et un institut tchèque, le Central and Eastern Europe Law Initiative (CEELI). 

Le parquet a indiqué aux agences russes que ces trois entités représentaient "une menace pour l'ordre constitutionnel et la sécurité de la Fédération de Russie".

Une loi promulguée en 2015 par le président Vladimir Poutine permet de désigner des organisations étrangères actives en Russie comme "indésirables", qu'il s'agisse d'ONG, de fondations ou d'entreprises. Elles peuvent ensuite être interdites et leurs membres poursuivis au pénal.

Cette loi en complète une autre, votée en 2012, qui permet de classer les organisations bénéficiant d'un financement de l'étranger et ayant une "activité politique" comme "agent de l'étranger".

Ces deux instruments sont régulièrement utilisés par les autorités russes pour entraver ou faire cesser l'activité de médias ou d'ONG qui les dérangent.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : la Russie demande à ses troupes d'intensifier les opérations (revoir notre direct)

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : "Nous sommes en vie, c'est une bonne journée"

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous