RTBFPasser au contenu

Guerre en Ukraine

Olena Kushnir, femme, soldat, médecin et symbole de la résistance ukrainienne, tuée à Marioupol

Olena Kushnir, sergent-major de la Garde nationale ukrainienne et médecin. Symbole de la résistance de Marioupol. Avec son chat sous les bombes, son mari avant la guerre et sur la vidéo dans laquelle elle appelait à l'aide il y a quelques semaines.
18 avr. 2022 à 10:30 - mise à jour 18 avr. 2022 à 21:191 min
Par Sandro Faes Parisi

La guerre en Ukraine est aussi une histoire de femmes. Selon les dernières estimations, elles représenteraient environ 15% des effectifs de l’armée ukrainienne. Une présence aussi importante que médiatisée et hautement symbolique. En début de conflit, l’engagement de l’ex Miss Ukraine Anastasiia Lenna dans les forces de résistance avait fait le tour du monde et les photos postées sur Instagram par l’ex-mannequin continuent de symboliser le rôle des femmes dans ce conflit.

À Marioupol, une centaine de femmes a décidé de ne pas abandonner cette ville stratégique et de se battre jusqu’au bout face aux forces russes. Parmi elles, la sergent-major Olena Kushnir, médecin de la Garde nationale ukrainienne. Dès les premiers jours du conflit, le 7 mars 2022, Olena Kushnir a perdu son mari. Une perte qu’elle avait partagée sur son profil Instagram : "Mon bien-aimé, mon chéri est décédé. Je n’arrive toujours pas à y croire !!! Une partie de mon cœur et de mon âme est morte avec lui !!! Mon chagrin et le chagrin de ma famille ne seront jamais comblés par quoi que ce soit !!! Je t’aime de tout mon cœur, mon âme et mon corps !!!"

Olena Kushnir et son époux, tombé sous les balles russes le 7 mars dernier.
Olena Kushnir et son époux, tombé sous les balles russes le 7 mars dernier. © Tous droits réservés

En mars, elle poste sur les réseaux sociaux une vidéo devenue célèbre dans laquelle elle témoigne du martyr de la ville, demande de l’aide à l’Occident et explique sa décision de rester à Marioupol : "Ne me plaignez pas, je suis médecin, combattante, je suis ukrainienne, je fais mon devoir".

Olena Kushnir, femme médecin, sergent-major de l'armée tombée à Marioupol

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Et ces derniers jours, devant l’intensification des frappes russes, Olena Kushnir réussit à faire évacuer son fils en bas âge de la ville assiégée. Mais son appel à l’aide n’a pas été entendu, et alors que la ville de la mer d’Azov est en passe de tomber aux mains des Russes, les médias ukrainiens ont annoncé que le Dr Kushnir était tombée au combat fin de semaine dernière. 

Loading...

Sur le même sujet

20 avr. 2022 à 13:35
1 min
18 avr. 2022 à 20:03
1 min

Articles recommandés pour vous