Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la Lituanie interdit des symboles de l'agression russe, dont la lettre "Z"

Le parlement lituanien a interdit mardi plusieurs symboles de soutien à l'armée russe, dont la lettre "Z" qui est devenue un signe de ralliement patriotique à l'offensive russe lancée le 24 février en Ukraine, car elle orne de nombreux blindés de Moscou. Elle avait ensuite fleuri sur des bâtiments, voitures, habits et sur les réseaux sociaux en soutien à la guerre initiée par Vladimir Poutine.

La lettre "V", abréviation en russe de la maxime "sila v pravde" ("Le pouvoir réside dans la vérité"), est également visée.

En outre, il est désormais interdit de porter le ruban de Saint-Georges en Lituanie. Orange et noir, il symbolise la victoire des Soviétiques sur l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Un symbole récupéré par les séparatistes de l'est de l'Ukraine, qui le portent en signe d'allégeance à la Russie.

Les lettres "Z" et "V" ainsi que le ruban de Saint-Georges rejoignent des symboles nazis et soviétiques tels que la croix gammée ou la faucille et le marteau, qui ne peuvent être affichés en public en Lituanie. Les contrevenants s'exposent à des amendes pouvant atteindre 700 euros pour les individus et 1.200 euros pour les entreprises.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Lituanie fut occupée par l'Allemagne nazie pour ensuite être annexée de force à l'Union soviétique, dont elle ne s'affranchira qu'en 1991.

Sur le même sujet

Les Lituaniens collectent 5 millions d’euros pour offrir un drone de combat à l’Ukraine

Guerre en Ukraine

Boycott européen sur le pétrole russe : "Il faut payer le prix" de l'indépendance, selon le représentant lituanien à l'UE

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous