RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la Finlande saisit pour 42 millions d'euros d'oeuvres d'art de musées russes

Les autorités finlandaises ont annoncé mercredi avoir saisi plusieurs oeuvres d'art de musées russes transitant dans le pays nordique dans le cadre des sanctions européennes contre Moscou, d'une valeur dépassant les 40 millions d'euros.

Les trois lots "incluent des oeuvres qui ne peuvent pas être évaluées, elles sont inestimables", a expliqué Hannu Sinkkonen, directeur du service de répression des douanes.

Pour des raisons d'assurance, les tableaux, statues et autres pièces antiques ont été estimées à un total de 42 millions d'euros, a-t-il toutefois précisé.

Les autorités sont restées discrètes sur les oeuvres concernées, mais ont confirmé que certaines appartiennent au célèbre musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg.

Elles revenaient vers la Russie via la Finlande après avoir été prêtées à des musées en Italie et au Japon. 

Risque de contrevenir aux sanctions

Mais les douanes ont estimé que le transfert risquait de contrevenir aux sanctions imposées mi-mars par l'Union européenne à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Dix personnes sont suspectées d'avoir violé ces sanctions, qui incluent la vente, le transfert ou l'exportation de biens de luxe - dont les oeuvres d'art - vers la Russie.

La saisie a eu lieu ce week-end au poste-frontière de Vaalimaa, dans le sud-est de la Finlande.

 

Les oeuvres seront entreposées jusqu'à ce que la situation soit clarifiée ou que les sanctions soient levées, ont expliqué les autorités finlandaises. La question a été évoquée avec l'ambassadeur russe en Finlande.

"Des professionnels ont été consultés pour déplacer et stocker les biens", ont assuré les douanes, en promettant de ne pas défaire les emballages de bois autour des précieuses oeuvres. 

Sur le même sujet

Décolonisation : le musée de Glasgow restitue à l’Inde des œuvres d’art pillées au XIXe siècle

Monde

Guerre en Ukraine : nouvelle volée de sanctions américaines contre la Russie et les filles de Vladimir Poutine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous