Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la centrale nucléaire de Zaporijjia à nouveau connectée au réseau électrique

© Tous droits réservés

25 août 2022 à 15:29 - mise à jour 25 août 2022 à 17:05Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Victor de Thier

La centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d'Europe, sous contrôle russe et victime de plusieurs bombardements, a été "totalement déconnectée" du réseau pendant quelques heures ce jeudi après l'endommagement des lignes de communication, a annoncé cet après-midi l'opérateur ukrainien Energoatom.

Les deux réacteurs de la centrale en fonctionnement ont été déconnectés du réseau. En conséquence, les actions des envahisseurs ont provoqué une déconnexion totale de la centrale nucléaire de Zaporijjia du réseau électrique, pour la première fois dans son histoire.

- Energoatom, groupe d'Etat

Selon l'opérateur ukrainien, des incendies sur le territoire de la centrale thermique de Zaporijjia, située à proximité de la centrale nucléaire dans le sud de l'Ukraine, ont provoqué par deux fois la déconnexion de la dernière ligne de communication reliant le site au réseau électrique.

Plus tard dans la journée, l'Agence internationale de l'énergie atomique a annoncé que le dernier câble alimentant en électricité la centrale nucléaire  fonctionnait à nouveau, rapporte Reuters.

L'Ukraine a informé l'AIEA que la ZNPP, la plus grande centrale nucléaire d'Europe, a perdu la connexion avec le réseau électrique au moins à deux reprises au cours de la journée mais qu'elle était de nouveau alimentée actuellement.

- L'AIEA, par voie de communiqué

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a par ailleurs déclaré jeudi que l'agence onusienne était "très très proche" de pouvoir accéder à la centrale.

 

Bombardements répétés

Depuis des semaines, Moscou et Kiev s'accusent mutuellement de plusieurs bombardements ayant ciblé cette centrale nucléaire qui compte six réacteurs d'une capacité totale de 6.000 mégawatts et occupée depuis mars par les troupes russes.

L'Ukraine accuse également la Russie de stocker des armes lourdes dans la centrale de Zaporijjia et de l'utiliser comme base de frappes sur les positions ukrainiennes.

Moscou dément de son côté avoir déployé des armes dans la centrale et assure n'y avoir que des unités assurant la sécurité. La Russie accuse en retour les forces ukrainiennes d'avoir mené des frappes au drone sur le site.

L'Onu a appelé à mettre en place une zone démilitarisée autour de la centrale afin de garantir la sécurité du site et permettre une mission d'inspection.

Sur le même sujet (21/08/2022)

Bruno Chareyron ingénieur en physique nucléaire sur les risques de catastrophe à Zaporijjia

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le point sur les événements de ce vendredi 26 août

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev souhaite la création d'un tribunal international pour juger l'agression russe

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous