RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la basketteuse américaine Griner condamnée à 9 ans de prison pour trafic de cannabis

Brittney Griner condamnée à 9 ans et demi de prison

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 août 2022 à 15:29Temps de lecture1 min
Par Belga édité par Renaud Verstraete

La star américaine du basket féminin Brittney Griner, détenue en Russie depuis février, a été condamnée jeudi à 9 ans de prison par un tribunal russe pour trafic de drogue, après son arrestation avec une vapoteuse contenant du liquide de cannabis.

Le tribunal de Khimki, près de Moscou, a reconnu la joueuse coupable de possession et de trafic de drogue et l'a condamnée "à neuf ans de détention dans une colonie pénitentiaire", a déclaré la juge Anna Sotnikova, selon une correspondante de l'AFP.

La joueuse va faire appel

La basketteuse américaine va faire appel de cette décision de justice "insensée", ont annoncé ses avocats. "Le verdict est absolument insensé. Nous ferons sans aucun doute appel", ont déclaré les avocats de la joueuse dans un communiqué, peu après l'annonce de sa condamnation.

Griner est détenue en Russie depuis son arrestation en février. Elle avait été arrêtée à l’aéroport avec du liquide de vapoteuse à base de cannabis. Elle a reconnu avoir été en possession de cette substance, affirmant toutefois l’avoir apportée en Russie par erreur.

Elle a surtout réfuté tout trafic, soulignant que cette faible quantité de substance n’était que pour sa consommation personnelle, à des fins analgésiques, car elle souffre de douleurs chroniques comme de nombreux sportifs.

Une condamnation inacceptable selon Joe Biden

Le président américain Joe Biden a vivement dénoncé jeudi la condamnation de la basketteuse Brittney Griner à 9 ans de prison par un tribunal russe pour trafic de drogue.

"C'est inacceptable et je demande à la Russie de la libérer immédiatement afin qu'elle puisse retrouver sa femme, ses proches et ses coéquipières", a-t-il exhorté dans un communiqué quelques instants après l'annonce du verdict.

Le dirigeant américain s'est engagé à travailler "sans relâche" et à "explorer toutes les voies possibles" afin d'oeuvrer à sa libération.

Sur le même sujet

Direct – Guerre en Ukraine : l’Agence internationale pour l’énergie atomique de plus en plus inquiète pour la centrale nucléaire de Zaporijjia

Guerre en Ukraine

Frappes près de Zaporijjia, rapport d'Amnesty et chargements de céréales : retour sur le 163e jour de guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous