Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : "L'Ukraine ne peut pas être intimidée. Elle ne peut être que d'autant plus unie" affirme Zelensky (revoir notre direct)

Cette photo distribuée par le service de presse présidentiel ukrainien, le 10 octobre 2022, montre le président ukrainien Volodymyr Zelensky devant son bureau à Kiev.

© AFP/BELGA

10 oct. 2022 à 05:07 - mise à jour 10 oct. 2022 à 22:16Temps de lecture1 min
Par S. Faes Parisi, D. V. Ossel et K. Dero

La Russie a bombardé lundi matin plusieurs villes d'Ukraine, dont la capitale Kiev (qui n'avait plus été touchée depuis le 26 juin dernier) et Lviv (qui avait été relativement épargnée jusqu'ici), dans ce qui s'apparente à des représailles à l'attaque du pont de Crimée que le président Vladimir Poutine a qualifiée de terroriste. Au moins cinq personnes sont mortes et 12 ont été blessées dans les explosions à Kiev, a indiqué les forces de l'ordre. 

Un soldat ukrainien regarde depuis un char 2S1 Gvozdika sur la ligne de front dans la région de Donetsk, le 10 octobre 2022. Les forces russes ont lancé plus tôt dans la journée au moins 75 missiles sur l'Ukraine, avec des frappes mortelles visant la capi
Cratère dans le centre de Kiev, le 10 octobre 2022, après que la capitale ukrainienne a été frappée par de multiples frappes russes tôt aujourd'hui, les premières depuis la fin juin.

Des explosions ont également été entendues à Lviv, Ternopil et Jytomyr, dans l'ouest de l'Ukraine, et à Dnipro et Kremenchuk, dans le centre, à Zaporijjia dans le sud et à Kharkiv dans l'est du pays.

Au moins 10 personnes ont été tuées et 60 autres blessés dans les frappes massives russes sur l'Ukraine lundi matin, a annoncé la police ukrainienne.

Un conseil de Sécurité nationale s'est tenu en Russie. Le président russe Vladimir Poutine a promis lundi des répliques "sévères" en cas de nouvelles attaques ukrainiennes contre la Russie, deux jours après la destruction partielle du pont de Crimée, infrastructure stratégique et symbole de l'annexion de la péninsule ukrainienne éponyme.

Les dirigeants du G7 et Volodymyr Zelensky tiendront mardi une réunion virtuelle sur la situation en Ukraine, ont convenu le président ukrainien et le chancelier allemand Olaf Scholz.

À New York l'Assemblée générale des Nations-Unies se penchera, elle,  à partir de ce lundi sur une résolution condamnant l'annexion de quatre régions ukrainiennes par la Russie, les Occidentaux espérant prouver l'isolement de la Russie et de son leader, Vladimir Poutine,  sur la scène internationale.

 

Plus de détails et d'informations dans notre live commenté consacré à la guerre en Ukraine ci-dessous: 

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous