RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Guerre en Ukraine : l'Otan invite le président Zelensky au sommet de Madrid

L'Otan invite le président Zelensky au sommet de Madrid (EVN 14/06/2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 juin 2022 à 11:37Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Miguel Allo

L'Otan a invité le président ukrainien Volodimir Zelensky à participer au sommet des chefs d'État et de gouvernement alliés qui se tiendra du 28 au 30 juin à Madrid, a annoncé mercredi le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg.

"Le président Zelensky sera invité. Il sera invité à s'adresser à tous les dirigeants" alliés, a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Il s'exprimait avant une réunion des ministres de la Défense des trente pays membres ainsi qu'une autre, organisée par les États-Unis et dédiée au soutien à apporter à Kiev en réponse à l'invasion russe.

"Il (Volodimir Zelensky) est, bien sûr, le bienvenu pour venir en personne. Si ce n'est pas possible pour lui, il s'adressera à nous par vidéo-conférence", a ajouté Jens Stoltenberg.

"Les dirigeants (des pays de l'Otan) sont extrêmement engagés en ce qui concerne le soutien à l'Ukraine", a assuré Jens Stoltenberg, soulignant que le sommet de Madrid démontrerait cette solidarité "non seulement par des mots mais aussi par des actes".

AFP or licensors

Volodimir Zelensky s'était déjà adressé par vidéo-conférence aux chefs d'État et de gouvernement alliés lors de leur dernier sommet en mars, convoqué après le déclenchement de l'offensive russe contre son voisin.

Lors du sommet de Madrid, les dirigeants alliés doivent, selon Jens Stoltenberg, décider de la poursuite du soutien à Kiev pour permettre aux forces armées ukrainiennes de faire la transition entre le matériel datant de l'époque soviétique encore largement utilisé dans les combats contre l'armée russe et des équipements modernes, comme une partie de ceux fournis par l'Occident.  

Les alliés souhaitent également améliorer l'interopérabilité entre les forces de l'Otan et l'armée ukrainienne.

Les ministres de la Défense doivent rencontrer mercredi soir leur homologue ukrainien Oleksiï Reznikov, ainsi ceux de Suède et de Finlande - deux pays candidats à l'adhésion - et de Géorgie ainsi que le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.

Oleksiï Reznikov doit donner un "update"de la situation alors que la guerre est en cours depuis près de quatre mois. 

La vice-ministre ukrainienne de la Défense, Anna Maliar, a affirmé mardi que Kiev n'a reçu qu'"environ 10% des armes" qu'elle réclame à ses partenaires occidentaux pour lutter face à l'armée russe.

Sur le même sujet

Adhésion à l’Otan : aucun progrès, "La Suède doit prendre des mesures contre le terrorisme", estime Erdogan

Monde

Guerre en Ukraine : sous forme d’hologramme, Zelensky lance un appel aux entreprises de la tech, présentes à Paris

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous