RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l'Allemagne va livrer des armes à l'Ukraine et limiter l'accès à Swift pour la Russie

26 févr. 2022 à 17:11 - mise à jour 26 févr. 2022 à 18:24Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement allemand a finalement décidé d'autoriser la livraison à l'Ukraine de 1.000 lance-roquettes et 500 missiles sol-air, rompant ainsi sa politique suivie ces dernières années où elle s'interdisait toute exportation d'armes létales en zone de conflit, a indiqué samedi une source gouvernementale.

L'Allemagne va livrer à l'Ukraine 1.000 lance-roquettes et 500 missiles sol-air

"Compte tenu de l'agression militaire russe contre l'Ukraine, le gouvernement allemand est prêt à donner son feu vert à du matériel dont l'Ukraine a urgemment besoin pour se défendre", a indiqué cette source.

Une césure politique

Cette décision par l'Allemagne marque une césure politique. Berlin a été très critiquée ces dernières semaines par les autorités ukrainiennes pour son refus de lui livrer des armes. Le gouvernement allemand s'est toujours défendu en invoquant la politique restrictive suivie par le pays depuis l'après-guerre, proscrivant les exportations d'équipements "létaux" dans les zones de conflit.

Cette position était toutefois de moins en moins tenable sur le plan politique depuis le déclenchement de l'invasion du pays par l'armée russe.

En parallèle, le gouvernement allemand a annoncé l'envoi à l'Ukraine de 14 véhicules blindés ainsi que de 10.000 tonnes de carburant "via la Pologne". "D'autres mesures de soutien sont actuellement à l'étude", a souligné la source gouvernementale.

La plateforme interbancaire Swift

L'Allemagne s'est également dite prête, samedi, à accepter une "restriction ciblée" pour la Russie de l'accès à la plateforme interbancaire Swift, en représailles à l'invasion de l'Ukraine, tout en voulant "limiter les dommages collatéraux" d'une telle sanction.

"Nous travaillons à la manière de limiter les dommages collatéraux d'une déconnexion de SWIFT (...) Ce dont nous avons besoin, c'est d'une restriction ciblée et fonctionnelle", ont indiqué dans un communiqué samedi les ministres allemands des Affaires étrangères, Annalena Barbock, et de l'Economie, Robert Habeck.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le point sur les aides militaires et humanitaires internationales

Monde

Allemagne : revirement complet des politiques militaire et énergétique en réaction à l’invasion russe en Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous