Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Hadja Lahbib a rencontré le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, à New York

© Tous droits réservés

La ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib (MR) a rencontré, lundi, son homologue ukrainien Dmytro Kouleba pour la deuxième fois en trois semaines, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Aucune date n'a encore été programmée pour une visite de la ministre belge dans le pays en guerre.

"Nous attendons le bon moment pour nous rendre en Ukraine. Nous ne voulons pas partir les mains vides", a déclaré Mme Lahbib après la réunion. Elle a souligné que la Belgique travaille depuis un certain temps sur plusieurs pistes pour soutenir le pays. "Nous sommes en train d'identifier un certain nombre de projets pour aider l'Ukraine à passer l'hiver le mieux possible et en toute sécurité, et pour soutenir la reconstruction. Mon voyage en Ukraine sera coordonné en conséquence".

Les deux ministres ont longuement parlé de la poursuite et de la punition des crimes de guerre en Ukraine et du rôle de la Cour pénale internationale. Ils ont également discuté du soutien militaire, alors 12 millions d'euros d'armes et munitions supplémentaires ont été proposés il y a quelques jours. À la fin août, sur proposition de Mme Lahbib, le gouvernement avait également déjà débloqué 8 millions d'euros pour acheter des équipements de premiers secours, des vêtements d'hiver, des lunettes de vision nocturne et des médicaments pour les soldats ukrainiens.

 

"La réunion a été cordiale"

Hadja Lahbib avait déjà rencontré Dmytro Kouleba lors d'une réunion européenne à Prague à la fin août. Ils y avaient discuté du voyage controversé en Crimée que Mme Lahbib avait effectué en tant que journaliste de la RTBF avant de prendre ses fonctions de ministre.

La péninsule, qui fait partie de l'Ukraine, a été annexée par la Russie en 2014. Avant la réunion en République tchèque, la ministre Lahbib avait souligné dans une lettre à M. Kouleba que la Crimée est illégalement occupée par la Russie.   

Lundi à New York, la question n'a été abordée qu'au début de la conversation. "La réunion a été cordiale. [M. Kouleba] m'a dit que le message avait été bien reçu par le peuple ukrainien. On peut dire que l'incident, comme vous l'appelez, s'il y en a eu un, est clos", a conclu Hadja Lahbib.

Sur la même thématique : JT du 28/07/2022

Sur le même sujet

Toujours "ni de droite, ni de gauche", la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib se dit "plus libre que jamais"

Belgique

Guerre en Ukraine : le point sur la journée du mardi 20 septembre

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous