RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine ce 8 juillet : un sommet du G20 entre appels à la Russie et menaces du Kremlin

08 juil. 2022 à 05:00 - mise à jour 08 juil. 2022 à 21:35Temps de lecture1 min
Par Maud Wilquin, Kevin Dero

Les chefs de la diplomatie du G20 ont entamé une réunion vendredi à Bali avec la participation du Secrétaire d'Etat américain Antony Blinken et de son homologue russe Sergueï Lavrov, qui ne s'étaient pas rencontrés depuis le début de la guerre en Ukraine.

Le secrétaire d'État américain s'est adressé à son homologue russe lors des discussions, exigeant que Moscou autorise les expéditions de céréales depuis l'Ukraine ravagée par la guerre.

Plus tard dans la journée, Sergueï Lavrov est sorti de la réunion quand son homologue allemande Annalena Baerbock a critiqué Moscou au sujet de la guerre en Ukraine, selon des diplomates. Une sortie qui lui a valu les critiques de l'Allemagne qui estime que la Russie n'est "pas intéressée" par le dialogue avec le G20.

La diplomatie russe a réagi en fin de journée estimant que l'Occident avait "échoué à isoler la Russie" lors du G20 et niant que Sergueï Lavrov ait boudé des réunions.

"Pause opérationnelle"

Sur le terrain, la Russie poursuit sa "pause opérationnelle" entamée depuis la prise de la ville stratégique de Lyssytchansk le 3 juillet, qui lui assure le contrôle de Lougansk, une des deux régions du Donbass, affirme l'Institut américain pour l'étude de la guerre (ISW).

Pour autant, les troupes russes mènent toujours des "offensives terrestres limitées et des frappes aériennes, d'artillerie et de missiles sur tous les axes", selon l'ISW, qui les voit "continuer à se limiter à des actions à petite échelle, le temps de reconstituer leurs forces et de créer les conditions d'une offensive plus significative dans les semaines ou mois prochains".

Poutine met en garde l'Occident

Vladimir Poutine a lui défié jeudi les Occidentaux, affirmant que la Russie n’avait "pas encore commencé les choses sérieuses" en Ukraine, alors que son armée redoublait de bombardements sur les villes qui lui échappent encore dans le Donbass, région de l’est où Kiev dénonce une terreur délibérée contre les civils.

Dans cette province, Sloviansk et Kramatorsk sont considérées comme les prochaines cibles des forces russes dans leur plan de conquête du Donbass, après quatre mois et demi de conflit.

Suivez le direct de ce 135e jour de guerre :

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : échaudé par les sanctions, le "McDo russe" devra se passer de frites, selon la presse

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine ce 7 juillet : Poutine défie les Occidentaux, son armée pilonne le Donbass

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous