Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : baisse des dons pour les Ukrainiens

Les dons récoltés entreposés au Palais 11.

© Asbl Renaissance de la Nation

26 avr. 2022 à 14:46 - mise à jour 26 avr. 2022 à 14:49Temps de lecture1 min
Par Zoé van Perlstein

Une association basée au Heysel tire la sonnette d’alarme. Il est de plus en plus difficile de remplir les camions qui partent à destination des zones de guerre en Ukraine.

"Au début ça a pris énormément d’ampleur et maintenant ça s’est fort calmé. On a beaucoup beaucoup moins de gens qui viennent." Pavlo s’implique avec son père et son oncle depuis le début de la crise. Ils ont fondé l’association "Renaissance de la Nation". Ils ont déjà récolté énormément de produits de première nécessité, mais il en faut toujours plus. Les affrontements continuent à avoir lieu et la demande sur le terrain ne faiblit pas.

Photo de groupe devant les camions qui acheminent les denrées.
Photo de groupe devant les camions qui acheminent les denrées. © Asbl Renaissance de la Nation

Besoin de produits de première nécessité

Quand la guerre a éclaté, des dispositifs d’aide se sont mis en place. Pavlo et sa famille s’occupent aussi d’acheminer de l’aide humanitaire directement jusqu’en Ukraine. "Pour le moment on a déjà presque 60 camions qui sont partis, 57 si je ne me trompe pas."

Les produits les plus demandés sont tout d’abord les médicaments, en l’occurrence ceux qui pourraient servir dans le traitement des blessures, comme des compresses, des bandages ou des anti-inflammatoires. Ensuite viennent les denrées alimentaires, non périssables évidemment, ainsi que des produits d’hygiène et du matériel de camping.

Les dons sont récupérés au Palais 11

Au début, l’association travaillait main dans la main avec l’ambassade Ukrainienne en Belgique, mais très vite, "la situation est devenue ingérable parce qu’il y avait énormément de dons et pas assez de place pour tout organiser d’un point de vue logistique". Les bénévoles sont désormais présents au Palais 11, au Heysel. Officiellement, les activités continueront là-bas jusqu’à la fin du mois de mai, "mais il est prévu de rester le plus longtemps possible, tant que l'aide sera nécessaire" conclut Pavlo.

Les dons sont réceptionnés sur place de 8 heures à 20 heures.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous