Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Antony Blinken en visite à Kiev avec une nouvelle aide

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken le 8 août 2022 en visite surprise à Kiev

© Genya SAVILOV

08 sept. 2022 à 13:52Temps de lecture2 min
Par AFP

L’armée ukrainienne a annoncé jeudi avoir percé les défenses russes et repris des territoires dans plusieurs zones du front, au moment où le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken est à Kiev avec une nouvelle aide militaire de 2,8 milliards de dollars.

Alors que les troupes ukrainiennes mènent depuis la semaine dernière une vaste contre-offensive, notamment pour reprendre la région occupée de Kherson et sur laquelle peu d’informations avaient filtré, l’état-major a annoncé une série de succès sur plusieurs fronts.

Les gains les plus significatifs sont dans la région de Kharkiv, frontalière de la Russie dans le nord-est, où les forces ukrainiennes affirment avoir percé les défenses russes sur 50 kilomètres de profondeur et repris plus de 20 localités aux troupes de Moscou.

Dans le sud de l’Ukraine, les forces de Kiev disent avoir percé "profondément", jusqu’à "plusieurs dizaines de kilomètres", les lignes russes et "libéré plusieurs localités", selon Oleksiï Gromov, un haut responsable de l’état-major ukrainien.

Dans le Donbass, bassin minier de l’est de l’Ukraine où les combats les plus violents de la guerre s’étaient déroulés ces derniers mois, Kiev dit avoir avancé de 2 à 3 kilomètres près de Kramatorsk et de Sloviansk et repris le village d’Ozerné.

Ces gains, les plus importants pour l’Ukraine depuis le retrait des troupes russes des environs de Kiev fin mars, sont annoncés au moment où le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken effectue une visite surprise à Kiev avec la promesse d’une nouvelle tranche d’aide.

Images Reuters du 08/09/2022

Guerre en Ukraine : le président Zelensky accueille le secrétaire d'état américain à Kiev

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Aide à l’armement

Antony Blinken a fait le voyage en secret, pour cette seconde visite à Kiev depuis le début de l’invasion russe lancée le 24 février et stoppée grâce aux fournitures d’armes occidentales.

Au total, Washington a promis quelque 2,8 milliards de dollars de soutien en plus à l’Ukraine et à d’autres pays de la région. Dans cette somme, 675 millions iront directement à Kiev sous forme de livraisons d’armements, de munitions et de systèmes d’artillerie Himars qui ont déjà permis à Kiev de frapper les lignes d’approvisionnement russes loin derrière la ligne de front.

Pour les 2,2 milliards restants, ils seront versés en tant que prêts et subsides à l’Ukraine et à 18 autres pays se sentant menacés par la Russie, pour l’achat d’armes américaines.

Parmi les pays éligibles figurent la Géorgie et la Moldavie, qui ont sur leur territoire des zones contrôlées par des séparatistes prorusses, ainsi qu’aux pays baltes ou encore à la Bosnie, où les tensions vont crescendo avec les dirigeants serbes.

A Kiev, M. Blinken a commencé par visiter un hôpital traitant des enfants victimes de la guerre, en compagnie de son homologue ukrainien Dmytro Kouleba. "J’ai ramené des amis", a-t-il dit aux jeunes patients, leur amenant des peluches.

Il s’est ensuite entretenu avec M. Kouleba avant une rencontre avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

"Le secrétaire voulait vraiment venir (à Kiev) car c’est vraiment un moment important pour l’Ukraine", a indiqué une responsable américaine accompagnant M. Blinken, sous couvert d’anonymat.

"Toute l’assistance en matière de sécurité vise à garantir que l’Ukraine réussisse sa contre-offensive", ce qui serait "très significatif pour la suite de la guerre", a encore souligné la responsable américaine.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l'armée russe envoie des renforts vers Kharkiv après la contre-offensive ukrainienne

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’armée ukrainienne annonce une percée de 50 kilomètres à l’intérieur des lignes russes

Monde

Articles recommandés pour vous