Belgique

Grosse mobilisation à Bruxelles : plusieurs dizaines de milliers de personnes ont marché pour le climat

10 oct. 2021 à 11:41 - mise à jour 10 oct. 2021 à 19:06Temps de lecture1 min
Par Jean-François Noulet, avec L. Van de Berg et Belga

Le Covid et les mesures sanitaires avaient eu raison des marches pour le climat. Après près d’un an et demi de veille, la marche pour le climat est de retour dans les rues de la capitale. La "Coalition climat", qui chapeaute plus de 80 organisations de la société civile, a appelé  les citoyens ce dimanche pour une manifestation à Bruxelles.  La Marche s'est élancée peu après 14h, devant la gare de Bruxelles-Nord.

Loading...

Selon la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles, le nombre de personnes présentes est estimé à 25.000, mais un comptage plus précis est en cours.  Un peu plus tard dans l'après-midi, les équipes de stewards qui encadrent la manifestation ont estimé à 50.000 le nombre de personnes présentes. La police devait encore confirmer ce chiffre.   

Marche pour le climat à Bruxelles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cette manifestation arpente la petite ceinture pour se diriger vers le Cinquantenaire où des discours se tiendront avant la dislocation.

La "Coalition climat" rassemble des ONG, des syndicats, des mutualités, des organisations de jeunesse et des mouvements citoyens. Ils ont lancé un appel à la mobilisation avec un message à destination des autorités. "Nous attendons des mesures ambitieuses, solidaires et cohérentes", a indiqué le président de la Coalition Climat, Nicolas Van Nuffel.

© Tous droits réservés

A trois semaines de la COP 26

© Tous droits réservés

La marche pour le climat se tient à trois semaines de la COP 26, la prochaine conférence sur les changements climatiques qui se tiendra à Glasgow, en Ecosse, à partir du 31 octobre. Alors que le réchauffement climatique, causé par les activités humaines, apporte déjà son lot d’incendies, de sécheresses, de tempêtes et d’inondations partout dans le monde, les dirigeants de la planète sont attendus du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow (Ecosse) pour la COP26. L’un des principaux enjeux vise à garder l’objectif de réchauffement de +1,5 °C "à portée de main", tout en visant la neutralité carbone en 2050.

Selon la dernière évaluation de l’ONU, les engagements actuels des Etats conduiraient, s’ils sont tenus, à un réchauffement "catastrophique" de +2,7 °C, bien loin de l’objectif de l’accord de Paris de maintenir la hausse des températures sous la barre de +2 °C, et si possible de +1,55 °C.

 

© Tous droits réservés

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

COP26 : la Belgique va-t-elle rester paralysée par l’absence d’accord entre les Régions ?

Climat

Grève scolaire pour le climat : la ministre francophone de l'Enseignement favorable, contrairement à son homologue flamand