RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Grèves tournantes: "Un phénomène très rare en Belgique" (ULB)

Grèves tournantes: "Un phénomène très rare en Belgique" (ULB)
21 nov. 2014 à 16:38 - mise à jour 21 nov. 2014 à 16:44Temps de lecture1 min
Par Belga News

"Le droit belge a évolué vers le principe de proportionnalité. Si le préjudice subi par l'employeur n'est pas disproportionné, la grève doit être autorisée. Dans le cas contraire, les travailleurs peuvent être sanctionnés", a signalé Mme Vannes. "Mais c'est assez rare. La SNCB, par exemple, ne le fait pas alors qu'elle aurait pu y recourir dans certains cas."

"Dans le cas des grèves qui commencent lundi, des préavis en bonne et due forme ont été déposés. Le fait que la grève soit tournante n'est qu'une modalité dans l'exercice de ce droit." Et la spécialiste d'expliquer que le concept de grève tournante est davantage développé en France. "C'est une question de mentalité. Le taux de syndicalisation y est moins élevé que chez nous mais les grèves y sont beaucoup plus nombreuses et la contestation y est bien plus élevée. En Belgique, ce n'est pas courant."

La première grève tournante menée en front commun syndical aura lieu lundi dans les provinces de Hainaut, Anvers, Limbourg et Luxembourg.

 


Belga

Sur le même sujet

Grèves: tout le monde ne recevra pas une compensation de la SNCB

Belgique

Grèves tournantes: fortes perturbations à la SNCB et au port d'Anvers lundi

Economie