RTBFPasser au contenu
Rechercher

Grève du 20 juin : des perturbations attendues pour les examens en secondaire

13 juin 2022 à 19:03 - mise à jour 14 juin 2022 à 09:46Temps de lecture2 min
Par Julien Malpas

Ce lundi 20 juin, ce sera journée de manifestation nationale. Les syndicats se mobilisent pour demander une hausse des salaires et du pouvoir d'achat. Problème, cela tombe le même jour que certains examens de secondaire. Notamment l'examen de mathématique du C1ED (2ème secondaire). Les écoles et les parents d'élèves doivent donc s'adapter.

Si la grève ne devrait pas être suivie par les enseignants, les transports en commun risquent eux d'être perturbés. Côté wallon, le TEC risque d'être impacté. À Bruxelles, la STIB annonce déjà que son réseau sera fortement perturbé.

Loading...

Mieux vaut prévenir que guérir

Les écoles sont donc nombreuses à avoir anticipé le problème. C’est le cas de l’école des frères de Tournai (Institut Notre-Dame). La directrice a dû envoyer un message aux parents et aux élèves pour les informer de cette grève : “Je leur ai demandé de prendre leur disposition pour qu’ils puissent venir passer leur examen de manière normale à l’école ce lundi 20 juin, puisque les examens sont bien maintenus”. La directrice nous confirme qu’elle n’a pas essayé de faire modifier la date de l’examen auprès du ministère de l’Éducation : “Je n’ai pas essayé de changer la date, car ça complique énormément de choses. Après les examens, nous avons les délibérations, les recours, etc. Les jours sont déjà comptés. En prolongeant la session d’un jour, ça me paraissait vraiment compliqué de finir l’année scolaire pour le 30 juin”.

Et le message est visiblement bien passé. Albert est étudiant en 2ème secondaire, et ses parents ont pu s’arranger pour le conduire à son examen : “Normalement je viens en bus. Mais ma mère a pris congé, et va donc pouvoir me conduire”. Et il semble bien motivé à se rendre à l’école ce lundi : “Comme j’ai redoublé, c’est une année importante pour moi, je ne peux pas rater d’examen ! Donc quitte à venir à pied, je viendrai à pied.

Des solutions au cas par cas

Mais tout le monde ne pourra peut-être pas s’arranger. Alors que se passera-t-il ? Du côté du Wallonie-Bruxelles Enseignement, on se veut plutôt rassurant. Une circulaire a été publiée pour préciser les modalités.

Les examens sont bien maintenus, et l’étudiant doit tout faire pour venir à l’école. Mais si malgré tous ses efforts, un étudiant ne sait pas se rendre à l’examen, il devra fournir un justificatif d’absence. Ses enseignants devront également fournir la copie des bulletins des 2 dernières années (ou de la dernière année) de l’élève, ainsi qu’un rapport circonstancié sur l’attribution ou non du certificat au jeune en question, et un projet individualisé d’apprentissage (pour le CE1D). Une décision sera alors prise au cas par cas, en fonction des résultats de l’élève tout au long de l’année.

Sur le même sujet

Grève nationale du 20 juin : les épreuves certificatives et examens sont maintenus, quid si vous arrivez en retard ou pas du tout ?

Grève nationale du 20 juin : la CGSP Cheminots, en soutien de l’action, ne dépose pas de préavis

Articles recommandés pour vous