Belgique

Grève à l'aéroport de Charleroi : de nouvelles perturbations à prévoir ce mardi

Aéroport de Charleroi : un dialogue de sourds

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 oct. 2022 à 17:43 - mise à jour 17 oct. 2022 à 18:32Temps de lecture1 min
Par Pierre Buchkremer et Thomas Dechamps

Les organisations syndicales se sont réunies ce lundi soir et, n'ayant pas constaté de volonté de changement du côté de la direction de BSCA Security, ont décidé de poursuivre leurs actions ce mardi.

Pour rappel, la direction souhaite scinder le lot du filtrage des passagers entre deux prestataires, ce que déplore le personnel de Security Masters, le seul opérateur actuel, qui y voit une mise en concurrence qui pourrait peser sur les conditions de travail et de rémunération des travailleurs.

La direction de BSCA Security justifie cette option par la volonté de trouver une continuité dans le service, une continuité difficile, selon elle, à rencontrer avec un seul opérateur.

Si la forme des actions de ce mardi reste à préciser, la FGTB annonce de nouvelles grosses perturbations.

Pas d'indemnisations pour les passagers lésés

Les actions de ce lundi ont entraîné le chaos dans l'aéroport de Charleroi. Plus aucun départ n'a pu avoir lieu à partir de 16h, suite à un manque de personnel de sécurité

Malgré cela, un éventuel remboursement des vols manqués est très improbable voire quasiment impossible, car les avions prévus ont effectivement décollé. Dans ces conditions, l'aéroport et les compagnies aériennes renvoient la balle vers la filiale de sécurité de l'aéroport de Charleroi et les grévistes.

Extrait du JT du 17/10/2022 :

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous