RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Grande affluence à Rome, pour la canonisation de deux papes

La foule s'amasse déjà place Saint Pierre
26 avr. 2014 à 09:58Temps de lecture1 min
Par Amandine Degand

Suivez en direct la canonisation des deux papes ce dimanche.

Beaucoup de romains ont fui leur ville, bloquée et assaillie par des centaines de milliers de pèlerins qui débarquent depuis le monde entier. Direction, le Vatican.

On ne badine pas avec la sécurité Place Saint Pierre. Mais ceci n'enlève rien à l'enthousiasme de ceux qui ont fait le déplacement. Parmi eux, des polonais (rappelons que Jean-Paul II était polonais), mais aussi des belges.

"Je viens d'Anvers" témoigne un passant sur la place Saint-Pierre. "Je suis venu pour Jean-Paul II, je crois beaucoup en lui. Il fait des miracles et je pense... je suis sûr qu'il va en faire encore demain".

C'est bien Jean-Paul II qui fascine, beaucoup plus que Jean XXIII, comme nous le confirme un évêque congolais qui habite en Belgique, à Banneux : "Il y a des personnes de la communauté de Banneux qui sont venus ici déjà depuis vendredi. Ils viennent pour Jean-Paul II. Mais il y a aussi l'effet 'François'. Beaucoup de gens descendent à Rome pour lui aussi".

Deux papes aux profils très différents

Tout le monde se souvient de Jean-Paul II, mort en 2005. Une aura particulière, 26 ans de pontificat, de 2 miracles et 104 pèlerinages à la rencontre des fidèles.

En regard de cette icône, Jean XXIII présente un profil très différent. Pape au pontificat très court (5 ans), il a lancé l'église dans une profonde réforme, via le Concile Vatican II. Jean XXIII est aussi célèbre pour sa légendaire bonté. Mais il n'aura réalisé qu'un seul miracle, alors que deux miracles sont en principe nécessaires à la canonisation.

Mais quelle est la procédure pour obtenir une telle consécration ? Regardez notre reportage.

Comment devient-on saint ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Deux canonisations simultanées, c'est inédit. C'est pourquoi certains pèlerins sont arrivés dès mardi à Rome. D'autres ont campé dès vendredi soir pour s'assurer une bonne place. "Pas sur la place Saint-Pierre elle-même" nous explique une polonaise, "mais tout près... sinon nous serons trop loin. Nous sommes prêts à dormir ici".

Reste à attendre la cérémonie officielle de canonisation qui se déroulera dimanche. En attendant, les impatients peuvent toujours alimenter le buzz #2popesaints sur les réseaux sociaux.

Rassemblement de fidèles à Rome

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

RTBF

Sur le même sujet

Rome: 800 000 fidèles ont assisté à la double canonisation

#2popesaints: la double canonisation envahit les réseaux sociaux