RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Grand Corps Malade défend Hoshi et tacle finement Fabien Lecoeuvre dans son nouveau single

L'actu musicale : Grand Corps Malade et Hoshi

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 juil. 2021 à 09:522 min
Par François Saint-Amand

Bruno Tummers vous présente deux nouveaux singles d’artistes intimement liés dans Le 8/9 : Hoshi et Grand Corps Malade. La première a été victime d’attaques sur son physique, le second la défend en chanson.

La musique adoucit les mœurs certes, mais elle rapproche également, dans les moments difficiles, comme sur ces nouveaux titres festifs après la pandémie de Christophe Maé et Nolwenn Leroy, mais aussi face à l’adversité. Les Français Hoshi, 24 ans et Grand Corps Malade, 43 ans en sont un parfait exemple récent.

Retour sur le body shaming envers Hoshi

Impossible de ne pas en avoir entendu parler : Hoshi a été attaquée sur son physique par le chroniqueur musical français Fabien Lecoeuvre. Il avait déclaré que la jeune artiste était "effrayante" et qu’elle "devrait donner ses chansons à des filles sublimes".

Des déclarations scandaleuses, et davantage encore au 21e siècle. Hoshi a heureusement été soutenue par tous ses compères : -M-, Louane, Pascal Obispo sont entre autres montés au front pour la défendre et pour pointer du doigt les propos du chroniqueur français.


►►► À lire aussi : Ed Sheeran troque sa guitare contre l’électro, Grandgeorge dans un projet musical collectif


La chanteuse est de retour depuis plusieurs mois avec un nouveau single, Et même après, je t’aimerai, après notamment Enfants du danger, un titre prémonitoire sur la crise sanitaire. Elle bénéficie aussi d’un nouveau soutien de taille dans cette histoire : celui de Grand Corps Malade.

Loading...

Grand Corps Malade répond subtilement à Fabien Lecoeuvre

Le slameur, qui cartonne avec son album Mesdames, un disque en l’honneur de toutes les femmes, a en effet sorti ce 9 juillet un titre en lien avec cette affaire Lecoeuvre : Des gens beaux.

"Il passe en refrain tous les anciens de la chanson française, notamment Brassens, Aznavour, Piaf, en disant que ces gens ne correspondaient pas aux canons de beauté" analyse Bruno Tummers.

Le single démarre d’ailleurs sur les propos polémiques de Fabien Lecoeuvre. Dans le clip, Grand Corps Malade apparaît relooké en mode Photoshop pour finir par ressembler au stéréotype de la mode et de la beauté.

La musique est une fois de plus signée Mosimann, déjà à la baguette pour produire l’album Mesdames de Grand Corps Malade. Cette chanson figurera sur la réédition de ce disque, qui est attendue pour la rentrée, avec aussi de nouveaux duos entre le slameur et des artistes féminines comme Melody Gardot.

Au sommet de son art à 43 ans, l’artiste français montre une nouvelle que peu importe le sexe, l’âge, le physique ou l’orientation sexuelle, un seul critère devrait être défini dans la musique : le talent.

Loading...

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 8/9 en semaine en télévision sur La Une et en radio sur VivaCité.

Articles recommandés pour vous