Cyclisme

GP de Wallonie Dames: Julie De Wilde s'impose au sommet de la Citadelle de Namur, triplé de l'équipe Plantur-Pura

Julie De Wilde remporte le Grand Prix de Wallonie Dames, doublé belge au sommet de la Citadelle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 sept. 2022 à 13:14Temps de lecture1 min
Par Thibaut Deplanque

Julie De Wilde remporte la première édition dames du Grand Prix de Wallonie. La coureuse belge de 19 ans s’impose devant ses équipières Justine Ghekiere, pourtant en tête à une centaine de mètres de l’arrivée mais qui s’est fait surprendre dans le dernier virage. Yara Kastelijn complète le podium

C’est un peloton groupé qui aborde la dernière partie de la course. Toutes les tentatives d’échappées n’ont rien donné et un groupe d’une cinquantaine de coureuses se dirigent vers la Citadelle de Namur. Les conditions climatiques sont exécrables avec des trombes d’eau qui s’abattent sur le parcours. Aux avant-postes, on retrouve la formation Cofidis qui assume à elle toute seule tout le poids de la course. L’équipe française dicte le tempo en tête de la course et durcit le rythme à trente kilomètres de l’arrivée. Le peloton est étiré et la championne de Belgique Kim De Baat qui a fourni de gros efforts pour replacer une équipière se retrouve à l’arrière et a du mal à suivre la cadence.

Dans la montée de Tienne aux Pierre, six puis huit coureuses parviennent à s’isoler en tête dont trois coureuses de Plantur Pura qui se retrouvent en supériorité numérique. Cofidis qui a tout le temps roulé devant paie ses nombreux efforts et ne place que Rachel Neylan. Quinty Schoens et Maria Apollonia Van’t Geloof ont su intégrer la tête de la course. L’écrémage semble fait et dix coureuses vont se disputer la victoire au sommet de la Citadelle de Namur.

A un peu plus de 4kms de l’arrivée, Yara Kastelijn qui avait pourtant chuté quelques kilomètres plus tôt tente une accélération. Son équipière Julie De Wilde se met immédiatement dans sa roue. Dans les premiers mètres la montée de la Route Merveilleuse, Kastelijn place une nouvelle accélération mais est contrée par ses équipières De Wilde et Ghekière qui sautent dans sa roue. Dans une situation confortable, les trois Plantur attaquent à tour de rôle. Justine Ghekiere tente sa chance et s’isole en tête. Elle semble avoir course gagnée mais loupe son dernier virage et ne parvient pas à relancer. Une erreur qui lui coûte sa première victoire chez les professionnelles. Julie De Wilde en profite et s’impose devant ses équipières.

Loading...
© RTBF

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous