RTBFPasser au contenu

Regions

Gosselies : les élèves du collège des étoiles scandalisés par le vol de leur projet de cohésion sociale

Gosselies : les élèves du collège des étoiles scandalisés par le vol de leur projet de cohésion sociale
21 janv. 2022 à 10:482 min
Par Nicolas Rondelez

Le 4 novembre dernier, des élèves du premier degré du Collège des Etoiles, à Gosselies, concrétisaient un projet aux multiples aspects pédagogiques en plantant 25 arbres fruitiers dans un parc public, le Parc de Gosselies, à la rue du Spinois, à quelques minutes de leur école. Muriel Adam, professeur de techno et d’arts les accompagnait. Elle détaille les différentes facettes de ce projet : "Il y a eu une sensibilisation à la nature, d’une part. Ensuite, il y a eu tout le travail esthétique d’intégration de ce verger dans le cadre du parc public. Au gré des visites préparatoires à la plantation des arbres, des liens se sont tissés, entre les élèves et les riverains du parc, des personnes parfois seules et isolées. Enfin, la vocation de ces arbres était, à terme, d’apporter des fruits à ceux qui pouvaient en avoir besoin. Cette finalité a permis aux élèves de décrocher un subside d’un peu plus de 1000 euros de la part de la Ville pour l’achat des arbres et leur plantation. Un réel projet de cohésion sociale que les élèves ont eux-mêmes construit et défendus".

Tristesse et colère. Tous les arbres ont été volés.

Stupeur ce début de semaine. Des 25 arbres plantés, il n’en reste aucun. Ils ont été dérobés. "On ne sait pas exactement quand le vol a eu lieu", explique Muriel Adam. Choqués, les élèves ont manifesté leur colère et leur tristesse à travers une vidéo que leur professeur a relayée sur les réseaux sociaux : "Je ne suis passée derrière eux pour corriger l’orthographe ou la forme de leur message. C’est leur projet et c’est leur manière d’exprimer leur déception. C’est brut, mais cela les représente. Toutefois, j’ai essayé de tirer le positif de cette malheureuse expérience avec eux. C’est un vol "propre", ce n’est pas du vandalisme gratuit. Les arbres ont été déterrés proprement. S’ils sont replantés rapidement quelque part, ils donneront des fruits. Pas à la population précarisée que les élèves visaient avec ce projet, mais peut-être à des gens qui en également besoin. C’est ce qu’ils doivent se dire".

L’espoir est de replanter

Le message vidéo des élèves, relayé par leur professeur Muriel Adam, a suscité des réactions positives de soutien aux jeunes adolescents. L’espoir est de pouvoir replanté des arbres fruitiers au sein du parc. Certaines aides, dans ce sens, ont déjà été manifestées.

Articles recommandés pour vous