Roland Garros - Tennis

Goffin confirme, hécatombe de top 10 chez les dames : les 5 faits marquants de la cinquième journée à Roland-Garros

Feu vert pour Medvedev, Goffin et Swiatek qui filent au troisième tour.

© Belga

26 mai 2022 à 17:29Temps de lecture3 min
Par Jérôme Jordens

Roland-Garros jour 5 et journée encore pleine de surprises, surtout du côté du tableau féminin qui a encore perdu des membres du top 10. Côté Belge, deux sur deux ! David Goffin s’est qualifié au troisième tour en battant Frances Tiafoe alors que Kirsten Flipkens s’est qualifiée en double dames. Chez les hommes, pas de souci pour les favoris, tout comme Swiatek chez les dames qui a encore montré qu’elle était la patronne.

La Belgique en pleine forme

David Goffin a confirmé son retour en forme en s’imposant 3-6 7-6 (7/1) 6-2 6-4 en 2h58 face à l’Américain Frances Tiafoe, 27e mondial, et file au troisième tour. Le Belge, pourtant mené 1 set à 0, a renversé la tendance et pris le dessus physiquement sur son adversaire qui a surtout compté sur sa qualité de service. Le Liégeois a d’ailleurs gratifié les spectateurs de quelques jolis coups dont il a le secret.

Notamment dans le troisième set où il s’est arraché pour s’offrir une balle de break en parcourant tout le terrain avant de reprendre l’avantage dans le point et de conclure avec un coup droit long de ligne.

Kirsten Flipkens s’est, elle aussi, qualifiée en double dames avec la Canadienne Leylah Fernandez. La paire s’est imposée face à Gadecki et Kempenaers-Pocz. La paire belgo-canadienne affrontera la paire composée d’Elise Mertens et de la Russe Veronika Kudermetova au second tour.

La balle de match de Flipkens en double dames

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Swiatek en mode cyborg

Iga Swiatek en mode rouleau compresseur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Iga Swiatek est la meilleure joueuse du moment. Invaincue depuis des mois, la Polonaise vient d’ajouter une 30e victoire de rang dans son escarcelle. Expéditive, elle s’est imposée 6-0 6-3 en 61 minutes face à l’Américaine Alison Riske (WTA 43). L’Américaine a dû attendre plus de 40 minutes pour se créer sa première balle de jeu et la convertir alors que le score affichait déjà 6-0 3-0 pour la Polonaise.

Celle qui reste sur quatre titres de rang, à Indian Wells, Miami, Stuttgart et Rome, est la grandissime favorite de ce Roland-Garros 2022. Au troisième tour, elle affrontera la Monténégrine Danka Kovinik (WTA 95) qui s’est débarrassée de la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (WTA 92) en deux sets 6-3 7-5.

Les hommes forts assurent

Victoire pour Daniil Medvedev

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Chez les hommes, les favoris ont assuré aussi, tout comme les outsiders. Daniil Medvedev a confirmé qu’il avait bien récupéré de son opération au dos pour une hernie en s’imposant en trois sets face au Serbe Djere 6-3 6-4 6-3. Le Russe, numéro 2 mondial montre par la même occasion qu’il s’est acclimaté à la terre parisienne après son quart de finale l’année dernière, lui qui n’avait auparavant jamais passé le premier tour.

Casper Ruud (ATP 8) avait dû batailler face au désormais retraité Jo-Wilfried Tsonga au premier tour mais a connu un second tour bien plus calme en s’imposant 6-3 6-4 6-3 face au Finlandais Ruusuvuori et confirme qu’il pourrait bien avoir un rôle à jouer dans sa partie de tableau relativement ouverte.

Le Polonais Hurkacz (ATP 13), futur adversaire de David Goffin, a également déroulé face à l’Italien Cecchinato en s’imposant en trois sets 6-1 6-4 6-2.

Le top 10 décimé chez les dames

Le conte de fée de Jeanjean

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’hécatombe continue par contre dans le top 10 féminin où elles ne sont désormais plus que trois après les éliminations de Karolina Pliskova, éliminée par la surprenante Léolia Jeanjean en deux sets 6-2 6-2 et de l’Américaine Danielle Collins par une autre Américaine Shelby Rogers 6-4 6-3. Après les éliminations de Barbora Krejcikova (N.2 et tenante du titre), Maria Sakkari (N.3), Anett Kontaveit (N.5), Ons Jabeur (N.6), Karolina Pliskova (N.8) et Garbine Muguruza (N.10) plus tôt dans la semaine, il n’y a plus grand monde encore en lice dans le top 10.

Paula Badosa (WTA 4) et Aryna Sabalenka (WTA 7) ont tout de même sauvé l’honneur en s’imposant ce jeudi. L’Espagnol a eu besoin de trois sets pour venir à bout de la protégée de Philippe Dehaes, la Slovène Kaja Juvan 7-5 3-6 6-2. La Biélorusse a, elle, plus facilement disposé de l’Américaine Brengle 6-1 6-3.

Elles accompagnent donc Iga Swiatek (WTA 1) parmi les survivantes du top 10.

Plus parmi le top 10, Simona Halep, lauréate à Paris en 2018, a également mordu la poussière face à la jeune Chinoise Zheng 2-6 6-2 6-1. Désormais 19e mondial à 30 ans, la Roumaine n'a pas résisté à la fougue de la jeune joueuse de 19 ans tombeuse de Maryna Zanevska au tour précédent.

Simona Halep mord la poussière

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le bel échange entre Cachin et Gaston

Le bel échange entre Cachin et Gaston

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Nouveau jour et nouveaux beaux points sur les courts de la porte d’Auteuil. Pedro Cachin et Hugo Gaston se sont échangés quelques jolis coups sur le Court Suzanne-Lenglen. Habitué des amorties, le Français s’est fait prendre à son propre jeu par l’Argentin et a finalement perdu le point, pris à contre-pied par Cachin.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous