RTBFPasser au contenu

Glastonbury : un avenir incertain

Glastonbury : un avenir incertain
05 août 2020 à 10:411 min
Par Classic 21

Michael Eavis, le fondateur du célèbre festival qui donne en général le ton aux autres grands événements européens qui suivent, a expliqué qu’il n’était "pas certain" qu’il puisse l’organiser l’année prochaine, bien qu’il confirme "remuer ciel et terre" pour que cela se fasse.

Il a expliqué à ITV News West Country que les fans devraient peut-être attendre jusqu’en 2022 pour revenir à ce festival qui aurait dû célébrer ses 50 ans cette année avec Paul McCartney, Kendrick Lamar et Taylor Swift.

Le social distancing est pour lui une restriction très complexe à gérer. Il déclare qu’il peut effectivement recevoir 500 personnes sur le site, mais que pour lui, qui reçoit habituellement 250.000 personnes, ce n’est pas un système viable.

Il continue : "J’espère toujours pouvoir organiser l’édition de l’année prochaine, et je vais remuer ciel et terre pour que cela se produise, mais cela ne signifie pas que c’est chose faite. Je l’espère juste profondément."

Quand on lui a demandé s’il était inquiet pour le futur, il a répondu qu’il était optimiste : "Je suis persuadé que l’événement perdurera. Ce dont je suis absolument certain, c’est que l’édition 2022 aura bien lieu. Je ne suis pas naïf, je pense qu’il faudra sans doute attendre deux ans."

Il est certain que le festival reviendra encore plus fort : "Glastonbury ne peut se terminer comme cela. Le festival reviendra, et même encore plus fort, en fait."

Articles recommandés pour vous