RTBFPasser au contenu
Rechercher

Giro - Cyclisme

Giro : pentes abruptes et météo capricieuse : le terrible Zoncolan se dresse en 1er juge de paix

Christopher Froome, vainqueur au sommet du Monte Zoncolan en 2018
21 mai 2021 à 15:33 - mise à jour 21 mai 2021 à 15:34Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Le calme avant la tempête. Lors de la 13e étape complètement plane entre Ravenna et Verona vendredi, le peloton du Giro a pu reprendre des forces en vue de la 14 étape qui arrive au sommet du Monte Zoncolan. Apparue en 2003, la terrible montagne du Frioul s’est forgé une image d’ascension 'symbole' du Giro en à peine six étapes.

Ce samedi, elle aura d’autant plus une valeur de test pour les hommes qui visent le maillot rose puisqu’elle sera le premier col digne de ce nom qu’ils affronteront dans ce Giro. Routes blanches, ascensions brèves, pentes ou plutôt roulantes, pluie et mauvais temps : le peloton a goûté à tout type de difficultés lors de ces deux premières semaines de course mais ne s’est pas encore frotté à la haute montagne.

Quoi de mieux alors que le Monte Zoncolan pour inaugurer une dernière semaine de course décisive. Pour la première fois depuis 2003, le Giro affrontera le 'Kaizer' (comme on le surnomme) depuis le versant de Sutrio. Le versant le moins exigeant… qui présente 13 km de montée à 8,9% de moyenne mais avec trois derniers kilomètres cauchemardesques (13% de moyenne, des pentes qui dépassent régulièrement les 20% et des passages supérieurs à 27%).

La météo devrait par ailleurs durcir davantage la fin de course. La neige s’est en effet abattue autour des 1700m du Zoncolan ces derniers jours. Samedi, ce ne sont pas les flocons mais la pluie qui devrait tomber sur les routes escarpées du Mont Frioulan avec des températures qui devraient tourner autour des 5°C.


►►► À lire aussi : Analyse détaillée du parcours de ce 104ème Giro d’Italia


 

Sans points de repères pour affronter ce premier juge de paix

Avant de concéder deux minutes à Egan Bernal sur les routes blanches menant à Montalcino, Remco Evenepoel s’est défendu comme un chef à chaque fois que la route s’élevait. Cette ascension du Monte Zoncolan sera le premier grand test sur un col aussi exigeant dans un Grand Tour. On est donc curieux de voir s’il a bien récupéré de ses efforts après deux semaines de course. Le petit gabarit du coureur de Deceuninck-Quick Step (1,71m pour 60,5 kg) joue en tout cas en sa faveur.

Pour ce qu’il a montré jusqu’ici, le maillot rose Egan Bernal fait encore office de favori mais n’a – comme tous ses adversaires – jamais affronté le Zoncolan depuis ce versant. Les trois seuls à l’avoir testé en course sont Simon Yates (2e au sommet en 2018), Giulio Ciccone (2018) et Vincenzo Nibali (2007, 2010 et 2011) à chaque fois depuis le versant d’Ovaro, le plus dur avec ses 10 km à 12% de moyenne.

Yates (58 kg) pourrait profiter de ce premier grand rendez-vous pour amorcer sa remontée au classement général. Dominateur en 2018 avant d’arriver sur les pentes du Zoncolan, le Britannique avait montré des premiers signes de faiblesse face à Christopher Froome quelques jours avant de s’écrouler complètement. Une expérience qui l’a marqué et qui l’a sans doute poussé à préparer ses Grands Tours autrement. Très discret depuis le Giro, il pourrait avoir gardé des forces pour cette dernière semaine décisive.

Damiano Caruso, 3e du général, n’a quant à lui encore jamais escaladé le Zoncolan alors que Hugh Carthy et Aleksander Vlasov peuvent compter sur une expérience similaire. Lors du dernier Tour d’Espagne, le Britannique et le Russe ont brillé au sommet de l’Angliru et de ses pentes impressionnantes en prenant respectivement la 1ère et la 2e place.

L’incertitude règne donc avant ce premier juge de paix du Giro 2021 qui pourrait redessiner le classement général à l’approche de la dernière semaine. Après Gilberto Simoni (2003 et 2007), Ivan Basso (2010), Igor Anton (2011) Michael Rodgers (2014) et Chris Froome (2018), qui sera le prochain à adopter le 'Kaizer'? Réponse samedi.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous