Infos pratiques du Giro 2023

Giro 2023 : qui seront les adversaires principaux de Remco Evenepoel sur le Tour d’Italie ?

Colonne de gauche : Joao Almeida, Damiano Caruso, Aleksandr Vlasov Au centre : Primoz Roglic Colonne de droite : Geraint Thomas, Giulio Ciccone, Geoghegan Hart

© Belga/RTBF

Par Giovanni Zidda

Primoz Roglic sera le principal antagoniste de Remco Evenepoel dans sa quête de victoire sur la 106e édition du Giro d’Italia. Un duel annoncé et déjà amorcé sur les routes du Tour de Catalogne où le Slovène de l’équipe Jumbo-Visma avait pris le dessus de justesse. Mais les deux hommes ne sont pas les seuls coureurs qui rêvent d’arriver à Rome avec le maillot rose sur leurs épaules. D’autres favoris ou plutôt outsiders sont à pointer. On fait le tour des principaux adversaires d’Evenepoel sur le prochain Giro.

Le collectif Ineos et Joao Almeida, principaux dangers pour Evenepoel et Roglic

Derrière la Jumbo-Visma et Roglic, qui pourra notamment compter sur Tobias Foss (9e du Giro en 2021) et Sepp Kuss, une équipe très solide se dégage. La formation Ineos Grenadier. Un collectif qualitatif qui misera sur la force du groupe pour combler l’écart qui le sépare du duo de favoris.

Geraint Thomas, 3e du dernier Tour de France, est annoncé comme leader de l’équipe britannique mais le Gallois ne sera pas la seule arme des Grenadiers sur ce Tour d’Italie. Tao Geoghegan Hart, vainqueur final en 2020, est déjà en grande forme et vient de remporter le Tour des Alpes. Suffisant pour remettre en cause la hiérarchie au sein de l’équipe ? Pas forcément. Les deux hommes seront en tout cas bien entourés puisque Thymen Arensman (6e de la Vuelta) et Pavel Sivakov (9e du Giro 2020) seront également de la partie.

Autre danger pour le duo Evenepoel-Roglic, l’imprévisible Joao Almeida (UAE) Emirates, 15 jours en rose sur les routes italiennes en 2020 et 3e du dernier tour de Catalogne derrière les deux favoris.

Les grimpeurs de Bahrain et de Bora à l’affût, l’expérience de Pinot et Pozzovivo, Ciccone forfait

Deux autres équipes pourraient animer ce Giro dans la montagne et présentent une densité de grimpeurs dans leurs rangs intéressante. Il s’agit de l’équipe Bahrain avec Damiano Caruso (2e du Giro 2021) Jack Haig (3e de la Vuelta 2021), Santiago Buitrago (3e de Liège-Bastogne-Liège) ou encore Gino Mäder, et de l’équipe Bora-Hansgrohe avec Alexander Vlasov (5e du tour de France 2022), Patrick Konrad (2x top 10 du Giro) ou encore Lennard Kämna.

L’équipe EF misera quant à elle sur l’expérimenté Rigoberto Uran, le longiligne Hugh Carthy et l’épatant Ben Healy qui s’essaye pour la première fois sur un Grand Tour après avoir brillé sur les Ardennaises.

Enfin parmi les "loups solitaires", on n’oubliera pas de citer deux vieux briscards du peloton : Thibaut Pinot (4e en 2017), bien décidé à s’illustrer pour sa dernière saison dans le peloton et Domenico Pozzovivo, 40 ans et 7 top 10 au Giro au compteur.

Egalement en vue au Tour de Catalogne avant de s’illustrer sur les Ardennaises, Giulio Ciccone était parvenu à battre Remco et Primoz lors d’une arrivée au sommet du Tour de Catalogne. Infecté par le Covid après Liège-Bastogne-Liège (qu'il a terminé à la 13e place), il ne participera finalement pas au Giro qui part de sa région natale.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous