Giro - Cyclisme

Giro 2021 : Almeida leader chez Deceuninck Quick-Step, Evenepoel en électron libre

Remco Evenepoel dispute le premier Grand Tour de sa carrière ce samedi avec le départ du 104e Giro d’Italie.
03 mai 2021 à 08:57Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert avec Belga

Le 104e Giro commence ce 8 mai. Un tour d’Italie qui sera aussi le premier Grand Tour de Remco Evenepoel. Deceuninck-Quick Step a annoncé que le belge serait électron libre dans l’équipe où le leader est João Almeida.

Remco Evenepoel fait son retour à la compétition lors du Tour d’Italie qui commence ce samedi 8 mai. Le coureur attend de "voir comment son corps réagira" après plus de huit mois d’absence. Le jeune Belge emmènera l’équipe Deceuncink-Quick Step avec le Portugais Joao Almeida, maillot rose durant deux semaines l’année passée, selon la sélection dévoilée ce lundi.

Evenepoel, 21 ans, disputera le premier Grand Tour de sa carrière. "Je suis heureux de reprendre la compétition après une si longue période, durant laquelle j’ai travaillé dur pour être prêt pour mon premier Grand Tour", a confié le prodige du 'Wolfpack'. Il s’agira de sa première course depuis sa lourde chute au Tour de Lombardie le 15 août dernier. "Cela signifie que nous devons voir comment mon corps réagira. Nous prendrons cela au jour le jour et verrons comment les choses se passent. Le plus important est que je suis de retour avec mes équipiers et mon staff, ce qui me rend heureux", a ajouté le jeune Belge.

On pourrait déjà le voir aux avants postes dès le premier jour puisque la première étape est un chrono de 8.6 kilomètres.

Un autre jeune coureur de Deceuninck-Quick Step s’était illustré l’an passé sur les routes italiennes : Joao Almeida, maillot rose pendant deux semaines et finalement quatrième du général. "L’an passé, c’était un Giro incroyable", a commenté le Portugais de 22 ans. "L’équipe avait fourni d’énormes efforts durant trois semaines, qui ont été à la fois extraordinaires et dures. Nous nous sommes battus pour un bon résultat et à la fin, j’ai fini quatrième. J’aimerais bien à nouveau me battre pour un bon résultat et garder une bonne sensation, ce qui est le plus important. J’espère que les choses se passeront bien et que nous obtiendrons quelques beaux résultats. Cette année, les étapes de montagne vont jouer un rôle plus important pour le résultat final, ce qui signifie que la régularité sera la clé."

Deux autres Belges, Iljo Keisse et Pieter Serry, figurent dans la sélection, complétée par le Français Rémi Cavagna, le Danois Mikkel Honoré, le Britannique James Knox et l’Italien Fausto Masnada.

Le Giro débute samedi 8 mai par un contre-la-montre à Turin. Il s’achèvera le 30 mai par un autre chrono, à Milan.

Loading...

Sur le même sujet

100% Sport, le coup de sonde : qu'attendre de Remco Evenepoel au Giro ?

100% Sport

Articles recommandés pour vous