RTBFPasser au contenu

Scène - Théâtre

"Girls and boys", le récit coup de poing d'une femme moderne

La comédienne belge France Bastoen interprète le texte "Girls and boys" du dramaturge britannique Dennis Kelly. La pièce "Girls and boys" se joue au Théâtre des Martyrs jusqu’au 26 février.
11 févr. 2022 à 11:202 min
Par Ségolène Misselyn

Girls and Boys est un texte écrit par le dramaturge britannique Dennis Kelly mais… c’est aussi un face-à-face intense d’1h45 avec la comédienne belge France Bastoen. Dans une époque où tout va très vite, le spectateur pourrait prendre peur et s’imaginer qu’il va devoir fournir un effort pour rester attentif jusqu’à la fin. Et pourtant, il n’en est rien.

Une femme dont on ne connaît pas le nom regarde le public droit dans les yeux et lui raconte son histoire. Une histoire intense et sombre qu’elle tente de moduler pour que l’existence devienne à nouveau supportable. Le public plonge alors dans ce récit intime et complexe pour vivre une réelle expérience. L’expérience de la vie et de ses parts d’ombre…

La comédienne belge France Bastoen interprète le texte "Girls and boys" du dramaturge britannique Dennis Kelly. La pièce "Girls and boys" se joue au Théâtre des Martyrs jusqu’au 26 février.
La comédienne belge France Bastoen interprète le texte "Girls and boys" du dramaturge britannique Dennis Kelly. La pièce "Girls and boys" se joue au Théâtre des Martyrs jusqu’au 26 février. Mathieu Delcourt

"Je venais de passer quatre ans avec le même mec – six mois de passion suivis de six mois de disputes enflammées suivis de trois ans d’un lent déclin vers un ennui polaire, et quand on s’est enfin décidés à en finir, en mode exécution dans une arrière-cour, là il y a eu du sang, de la merde, des larmes et des récriminations pendant… ben, des mois en fait. Ça n’a pas été joli."

C’est avec une bonne dose d’humour noir et de légèreté que la femme commence à se confier. Elle nous livre ainsi des moments cocasses sur sa vie intime avant d’expliquer comment elle a décroché le boulot de ses rêves. Elle, jeune femme issue d’un milieu populaire, qui, grâce à son tempérament, a réussi à être sélectionnée face à tous ces "bourges". Elle nous emmène ensuite dans les méandres de ses souvenirs pour revenir sur la rencontre la plus déterminante de sa vie : celle avec son mari.

Malgré le ton cinglant, frontal voire parfois vulgaire, la femme qui se raconte reste extrêmement pudique. Certes, elle se livre sur tous les aspects de sa vie mais avec une certaine distance. Distance non pas née d’une indifférence ou d’un manque de sensibilité mais d’une profonde souffrance… La tension monte. Le spectateur sent que le plus gros morceau est à venir et il est tenu en haleine. La fin de l’histoire finit par tomber et le spectateur réalise alors qu’il est bien plus qu’un simple témoin : il est là pour aider cette femme à trouver le courage de continuer à vivre. Ce courage elle le puise dans la force de son récit…

La pièce se termine sur une réalité douloureuse, dure et écrasante. Mais si le public ressort secoué et silencieux, c’est aussi parce que le texte aborde une série de thèmes forts : l’amour, la passion, la confiance, le temps qui passe, la domination, la folie, le courage, la filiation… Autant de sujets qui vous font l’effet d’un coup de poing.

La comédienne belge France Bastoen interprète le texte "Girls and boys" du dramaturge britannique Dennis Kelly. La pièce "Girls and boys" se joue au Théâtre des Martyrs jusqu’au 26 février.
La comédienne belge France Bastoen interprète le texte "Girls and boys" du dramaturge britannique Dennis Kelly. La pièce "Girls and boys" se joue au Théâtre des Martyrs jusqu’au 26 février. Mathieu Delcourt

Cet effet coup de poing, il est indéniable que la pièce le doit également à France Bastoen. La comédienne incarne son personnage avec perfection et justesse. Sa présence est forte, sa voix puissante et son jeu est tellement authentique qu’on en vient à oublier qu’on est au théâtre. Si le texte de Dennis Kelly est particulièrement brillant pour sa capacité à narrer les atrocités humaines avec autant de vérité ; la performance de France Bastoen est remarquable pour sa capacité à nous faire vivre cette tragédie avec les tripes.

Rendez-vous avec "Girls and boys"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Infos pratiques

La pièce "Girls and boys" se joue au Théâtre des Martyrs jusqu’au 26 février. La représentation dure 1h45 et est sans entracte.

Texte : Dennis Kelly

Jeu France Bastoen

Mise en scène : Jean-Baptiste Delcourt

Scénographie et création sonore : Mathieu Delcourt

Sur le même sujet

12 avr. 2022 à 13:33
1 min
10 févr. 2022 à 12:23
1 min

Articles recommandés pour vous