Gillet et Mudingayi jubilent à l'Inter

Giampaolo Pazzini en duel avec Jean-François Gillet

© AFP

Après la piteuse défaite à San Siro contre le dernier, Novare, lors de la précédente journée, les hommes de Claudio Ranieri avaient l'obligation de réagir face à Bologne, modeste 17e du Calcio, s'ils souhaitaient faire le plein de confiance avant leur déplacement à Marseille en 8es de finale de la prestigieuse compétition, mercredi.

Las, les Nerazzurri brouillons et peu imaginatifs ont enchaîné une 3e défaite d'affilée et s'enfoncent après cette humiliante défaite à domicile, dans une crise qui pourrait coûter la tête à leur entraîneur. Deux coups de poignards portés à la 37e et 38e minute par le vétéran Marco Di Vaio, ont eu raison des espoirs de renouveau interiste.

L'ex-attaquant international passé par Monaco et Valence CF, a été à chaque fois bien aidé par la maladresse de la défense milanaise en perdition (15 buts encaissés en quatre matche) depuis le départ de Thiago Motta au Paris Saint-Germain durant le mercato d'hiver.  

Conspuée par ses propres supporters, l'Inter tentait de réagir en seconde période mais ses stars Diego Forlan et Wesley Sneijder alignés dès le coup d'envoi se montraient terriblement inefficaces et inutiles.

Naples devant l'Inter

A 5 minutes du terme, Bologne ajoutait l'humiliation à la défaite en inscrivant un 3e but par Robert Acquafresca qui passait tranquillement en revue quatre Milanais avant d'aller fusiller Julio Cesar.

Naples qui se prépare à la venue de Chelsea, mardi, en C1 a pour sa part fait le plein de confiance en allant s'imposer sèchement sur le terrain de la Fiorentina (3-0). L'Uruguayen Cavani a marqué un doublé (4e, 55e) et compte dorénavant 15 réalisations au classement des buteurs. Lavezzi à la 91e, a conclu le récital napolitain. Cerise sur le gâteau, le Napoli (5e) est passé avec cette victoire, devant l'Inter (6e) au classement.

Le leader, l'AC Milan, joue dimanche à Cesena et son dauphin, la Juventus Turin, accueille samedi Catane. Dimanche soir la journée se termine par la lutte pour la troisième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions. La Lazio et l'Udinese jouent en même temps (19h45 GMT), les Romains à Palerme et les Frioulans contre Cagliari.


M. W. avec AFP

Articles recommandés pour vous