RTBFPasser au contenu

Gibraltar: référendum sur la législation anti-avortement

Gibraltar: référendum sur la législation anti-avortement
24 juin 2021 à 08:171 min
Par Belga

Les habitants territoire britannique de Gibraltar sont appelés à se prononcer jeudi, lors d'un référendum, sur un assouplissement de la législation sur l'avortement, l'une des plus dures au monde.

Les bureaux de vote ont ouvert à 9h locales (07H00 GMT) et fermeront à 22h (20H00 GMT).

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est actuellement interdite -sauf si c'est une question de vie ou de mort pour la mère- et passible de la prison à vie dans cette petite enclave britannique de 32.000 habitants à l'extrême sud de l'Espagne. 

Ce référendum, qui se tient à l'initiative du gouvernement local et polarise l'opinion, était initialement prévu en mars 2020 mais avait été repoussé à la dernière minute à cause de la pandémie de Covid-19.

La réforme approuvée par le parlement local et soumise à référendum prévoit qu'une femme puisse avorter jusqu'à 12 semaines de grossesse mais seulement si sa santé mentale ou physique est jugée en péril, par exemple en cas de viol ou d'inceste, et au-delà si le dommage potentiel est considéré grave et permanent.


►►►A lire aussi : La Pologne interdit presque totalement l'avortement, quelle est la situation dans le reste de l'Union européenne? (carte)


Elle ne prévoit pas de limite dans les cas d'anomalie pouvant se révéler fatale pour le fœtus. 

Dans les autres cas, l'avortement reste interdit. Les médecins pourront avancer une objection de conscience pour refuser de pratiquer une IVG.

Jusqu'à présent, les femmes vivant à Gibraltar et souhaitant avorter devaient se rendre en Espagne ou au Royaume-Uni.

Durant la campagne du référendum, le chef du gouvernement local Fabian Picardo et deux autres chefs de partis ont publié une vidéo invitant les habitants à voter "oui" lors du référendum, qualifiant la loi actuelle d'"archaïque".

Ouverture d'un bureau de vote à Gibraltar, le 24 juin 2021

Ouverture d'un bureau de vote à Gibraltar, le 24 juin 2021

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous