RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Gérer vos prescriptions via une appli ? C'est désormais possible !

21 avr. 2022 à 14:00Temps de lecture2 min
Par Sophie Businaro

Nouveauté : une application crée par l'Inami vous permet désormais de gérer vos prescriptions de médicaments. Mais est-ce réellement efficace ? Et sûr ? Le Dr Thomas, médecin généraliste, l'a testée et nous partage son avis dans "La Grande Forme".

 

L'assurance soins de santé et indemnités (Inami) a lancé l'application "Mes Médicaments". Elle permet aux patients et patientes de visualiser facilement toutes leurs prescriptions de médicaments ou encore de les réserver dans leur pharmacie. "Le but est de fournir une façon de plus de retirer facilement des médicaments sans avoir besoin de papier et d'avoir ses prescriptions à portée de main", selon l'organisme.

Le Dr Thomas Orban , médecin généraliste, l'a testée et approuvée : "Elle répond clairement à une demande fréquente en consultation : combien de prescription de tel produit me reste-il ? Elles sont valables jusque quand ? Comment puis-je faire pour vérifier tout cela ? Toutes des infos qui pouvaient être vérifiées auparavant sur le site masanté.be mais il faut l'admettre, c'est plus rapide et tout aussi efficace via son smarphone !"!

En pratique

  • On peut voir toutes les prescriptions qui nous concernent mais également celles des personnes pour lesquelles on a un mandat ;
  • On peut montrer le code-barre au pharmacien, il dispose dès lors de tout ce qu’il faut pour délivrer le médicament ;
  • La notice du médicament peut déjà être lue à l’avance ;
  • S’il y a beaucoup de prescriptions en attente de délivrance : il est possible de sélectionner celles que l’on compte retirer lors du prochain passage à la pharmacie. C’est plus rapide une fois qu’on y est et on risque moins d’oublier ;
  • On peut réserver les médicaments et les retirer dans la pharmacie de son choix.
Getty images

L'observance thérapeutique 

L'observance thérapeutique désigne la manière dont un patient suit ou ne suit pas une prescription médicale.

C’est le cœur même d’un traitement médicamenteux : qu’il soit compris par le patient et qu’il soit pris correctement et selon la posologie.

Un médicament ne se prend donc pas quand on veut. Certains se prennent avant le repas à jeun donc (ex : thyroïde), d’autres pendant le repas en mangeant (ex : antiinflammatoire) et d’autres nécessitent de respecter scrupuleusement le timing de prise (ex : les antiparkinsoniens).

Et si on oublie ? "Cela dépendra du type de traitement, mais pour certains il vaut mieux le prendre, même si on s’en rend compte quelques heures plus tard", explique le Dr Thomas Orban.

Gérer vos prescriptions via une appli ? C'est désormais possible !

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Faut-il revoir son traitement régulièrement ?

Selon notre expert, un traitement chronique doit être réévalué tous les ans, au minimum : "On parle de surtraitement, mais attention aussi au sous-traitement : il y a des médicaments qui devraient être donnés et qui ne le sont pas ! Chez les personnes âgées, c’est une problématique particulièrement importante."

La iatrogénie médicamenteuse 

La iatrogénie désigne les effets non désirés engendrés par les médicaments; ça peut être lié à la molécule elle-même, à l’association non recommandée de plusieurs molécules différentes, à un traitement donné pour un mauvais diagnostic ou un traitement indiqué pour le diagnostic mais contre-indiqué pour une des autres pathologies/maladies du patient.

Ces accidents liés au médicament (ou " iatrogénie médicamenteuse ") sont responsables chaque année de plus de 10 000 décès (3 fois plus que les accidents de la route), plus de 130 000 hospitalisations et près de 1,3 million de journées d'hospitalisation1. Or, dans 45 à 70 % des cas, ils seraient évitables ! Mieux donc redoubler de prudence...

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Vos enfants et petits-enfants vous connaissent-ils vraiment ?

La Grande Forme

Pénurie de dons de sang : fidéliser les plus jeunes, un objectif pour la Croix-Rouge

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous