RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Cyclisme

Gérard Bulens : "Sur une épreuve plate, dans un sprint droit, Merlier est le sprinteur belge le plus rapide, si pas le plus rapide du monde"

Gérard Bulens : "Sur une épreuve plate, dans un sprint droit, Merlier est le sprinteur belge le plus rapide, si pas le plus rapide du monde"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 juin 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Tim Merlier a remporté au sprint les championnats de Belgique et s’offre donc un deuxième maillot noir-jaune-rouge après celui de 2019. Il confirme par la même occasion qu’il fait partie des tous meilleurs sprinteurs comme l’explique notre consultant Gérard Bulens : "C’est assez compliqué à dire parce qu’il y a pas mal de bons sprinteurs en Belgique mais en réalité dans un sprint dans une épreuve toute plate, avec un sprint tout droit, je pense que Tim Merlier est effectivement le sprinteur belge le plus rapide, si pas le plus rapide du monde".

Arnaud De Lie a, lui, dû se contenter d’une honorable sixième place. Le Wallon était sans doute mal placé à l’entame du sprint : "Je pense qu’il doit s’inscrire dans le futur et penser qu’un jour lui aussi, avec ce sprint-là, il sera champion de Belgique. Ce qui a peut-être manqué aujourd’hui, c’est un équipier pour l’emmener correctement, lui tenir une place dans la première ligne et on a vu qu’il devait contourner pour chercher l’ouverture. Il a manqué un tout petit quelque chose mais peut-être que les jambes n’étaient pas suffisantes pour lancer le sprint d’un peu plus loin et de se retrouver à l’avant".

Si le Tour de France démarre dans moins d’une semaine, il n’y aura pas de champion de Belgique sur les routes hexagonales, mais certains Belges se sont mis en avant ce dimanche et seront bien au départ au Danemark : "On a quand même vu à l’avant quelques coureurs belges qui étaient à l’avant et qui sont en pleine forme. Je pense notamment à Stuyven ou à Philipsen qui n’a pas eu beaucoup de chance. La chute aurait pu avoir de très très lourdes conséquences et il aurait pu ne pas être au départ du Tour. Le changement de vélo a joué un rôle aujourd’hui. Il va pouvoir avoir une revanche sur le Tour en essayant d’aller décrocher une étape".

Articles recommandés pour vous