RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Gérard Bulens : "Ce sera difficile pour Mathieu van der Poel de battre Wout van Aert dès le premier cross"

25 déc. 2021 à 07:002 min
Par Jâd El Nakadi avec Thibaut Deplanque

Ce dimanche, à Termonde, Wout van Aert et Mathieu van der Poel se retrouvent dans les labourés à l’occasion de la 11e manche de la Coupe du monde de cyclo-cross. Notre consultant Gérard Bulens a préfacé cet événement tant attendu qui, malheureusement, se déroulera sans public à la suite de la décision prise mercredi par le Comité de concertation : "C’est évidemment dommage que le public ne puisse pas assister au cyclo-cross au moment où on annonce le retour des grands".

Mathieu van der Poel s’apprête à disputer sa première course de la saison dans les labourés. Alors qu’il devait déjà s’élancer le week-end dernier à Namur, le Néerlandais a préféré retarder l’échéance. "van der Poel a un petit retard de condition. Il a chuté à l’entraînement et il n’a pas pu s’entraîner pendant dix jours. Mais il ne faut pas grand-chose au Néerlandais pour être en forme. Il a été perturbé par les trois victoires de Wout van Aert. Il n’est pas venu à Namur car il n’était pas dans une forme suffisante pour rivaliser avec le Belge. Mais à partir du moment où il a décidé d’être là à Termonde, la bagarre sera clairement ouverte", annonce Gérard Bulens.

Tout ramener à un duel VDP-van Aert est un peu simple

Si le monde du cyclisme n’a d’yeux que pour Wout van Aert et Mathieu van der Poel, Bulens ne veut pas résumer cette course à un simple duel : "C’est dommage de résumer cette course à ce duel. On connaît leurs qualités tant sur la route que dans les labourés. On sait que ce sont des coureurs de très haut niveau. Mais il ne faut pas oublier des coureurs comme Eli Iserbyt, Michael Vanthourenhout ou Toon Aerts. Le moteur est un peu plus petit chez eux mais ils auront à cœur de bien faire comme l’a fait Michael à Namur en battant Pidcock. Tout ramener à un duel VDP-van Aert est un peu simple".

Avant de conclure sur les chances de van der Poel de l’emporter dès son premier cross face à van Aert, qui a remporté toutes les courses auxquelles il a participé depuis le début de saison : "Pour un bon cyclo-crossman, qui revient en plein milieu de la saison, ça demande toujours 3 ou 4 cross pour revenir à niveau. Mais van Aert a mis tout le monde d’accord dès son premier cross. Ils ont des moteurs un peu supérieurs à la normale. On peut s’attendre à ce que MVP soit déjà à un haut niveau mais je pense que ce sera difficile pour van der Poel de battre Wout dès le premier cross".

Sur le même sujet

05 janv. 2022 à 09:52
1 min

Articles recommandés pour vous