RTBFPasser au contenu

Cyclisme Mondiaux

Gérard Bulens avant les Mondiaux de contre-la-montre : "Si la Belgique prend une médaille, ça sera une belle réussite"

Wout Van Aert et Remco Evenepoel à Tokyo

Les Championnats du Monde de cyclisme sur route reviennent en Belgique du 19 au 26 septembre, 19 ans plus tard. Dès la première épreuve, le contre-la-montre individuel messieurs, les Belges Wout van Aert et Remco Evenepoel tenteront de remporter le titre de champion du Monde. Pour notre consultant Gérard Bulens, imaginer les deux Belges au départ sur le podium est impensable, le parcours favorisant les coureurs les plus puissants.

"Entre Knokke et Bruges, il n’y a pas beaucoup de montagnes, ça va être mortellement plat. Le parcours sera dédié à des athlètes hyperpuissants. A Trento, lors des Championnats d’Europe, on a vu un Stefan Küng très fort et Filippo Ganna va trouver en Belgique un parcours où il peut développer toute sa puissance. Kasper Asgreen peut aussi être très fort et dans tout ça, on doit introduire Wout van Aert et Remco Evenepoel. Je pense très franchement que si on prend une médaille dans le contre-la-montre, ça sera une belle réussite", explique Bulens au micro de notre journaliste Gaëtane Vankerkom.

Malgré l’excellente forme de Wout van Aert, récent vainqueur du Tour de Grande-Bretagne, et la très belle troisième place obtenue par Remco Evenepoel au contre-la-montre de l’Euro la semaine passée, Bulens ne veut pas s’enflammer : "Le podium ? J’espère que pour un des deux coureurs ça soit réalisable. Je ne veux pas faire de pronostics et favoriser l’un par rapport à l’autre. On a vu un bon Remco à Trento en Italie. Selon moi, il a retrouvé ses sensations et de son côté, van Aert est au top de sa condition. Mais il se sentait aussi bien à Tokyo et ça ne lui a pas trop réussi… Je pense que les Belges peuvent nous surprendre mais les voir tous les deux sur le podium ça serait étonnant. Avoir deux Belges dans le top 5 serait une vraie réussite même si seule la première place compte aux Championnats du Monde".

La Belgique est vraiment gâtée

La Belgique possède aujourd’hui de grands spécialistes du chrono, ce qui était moins le cas précédemment. "Les coureurs, comme Wout van Aert et Remco Evenepoel, se spécialisent d’avantage dans cette discipline car le contre-la-montre est de plus en plus nécessaire dans le cadre des grands tours", indique notre consultant.

Avant de conclure : "On est gâté en Belgique. Derrière Wout et Remco, on a aussi Yves Lampaert, Victor Campenaerts ou encore de Brent Van Moer qui est tout jeune et qui sera certainement le remplaçant de Wout ou de Remco".

Articles recommandés pour vous