Vuelta - Cyclisme

Gérard Bulens après la 13e étape : "C’est difficilement compréhensible que certains, en fonction de tests positifs, doivent rentrer à la maison et d’autres peuvent rester"

Avec cette victoire lors de la 13e étape de la Vuelta, Mads Pedersen a montré qu’il pourrait être un candidat sérieux pour la victoire finale au maillot vert mais aussi pour les Championnats du monde en septembre.

© AFP or licensors

02 sept. 2022 à 16:35 - mise à jour 02 sept. 2022 à 17:22Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert

Avec cette victoire lors de la 13e étape de la Vuelta, Mads Pedersen a montré qu’il pourrait être un candidat sérieux pour la victoire finale au maillot vert comme nous le confirme Gérad Bulens.

La 13e étape de la Vuelta était promise à un sprinter puncheur. Et c’est Mads Pedersen qui a enfin réussi à lever les bras après plusieurs deuxième place sur ce tour.

"Je pense qu’il fallait s’attendre à ce genre de scénario. Encore que, quand on voit les trois derniers kilomètres, c’était compliqué avec une dernière ascension dans les 900 derniers mètres, les sprinters et les costauds étaient là pour finaliser, dont Pedersen qui dans ce genre d’exercice, est superpuissant, suivi de Bryan Coquard et Pascal Ackermann. Tim Merlier, dans une arrivée comme ça, n’a pas son mot à dire une fois que la route s’élève, c’est compliqué pour lui", nous explique Gérard Bulens à notre micro.

Avec cette victoire, Pedersen fait un pas de plus pour remporter le maillot vert final de ce Tour d’Espagne. Si l'on pensait que le maillot vert serait un favori pour les mondiaux, il a décidé de ne pas y aller. Et c'est tant mieux pour la Belgique. 

"Ce qui lui fait du bien, c’est de prendre le maillot vert qui est de plus en plus vert final et en partant dans quelques échappées, il peut rapporter ce maillot en fin de Vuelta", rajoute Gérard.

Le Covid, cette incertitude qui pèse toujours sur le peloton

L’autre information du jour, c’est le test positif au Covid de Juan Ayuso. Mais asymptomatique, le coureur a été autorisé à continuer ce Tour. De quoi faire peur au peloton ?

"Tout le monde a peur et tout le monde vit avec cette crainte de la pandémie et de devoir quitter la Vuelta, encore plus quand tu portes le maillot rouge. Quand on voit qu’on est en deuxième semaine, il y a des craintes et on ne comprend pas toujours cette nouvelle vision d’avoir des Covid léger entre guillemet.

C’est difficilement compréhensible que certains, en fonction de tests positifs, doivent rentrer à la maison et d’autres peuvent rester. On avait déjà vu au Tour de France avec Rafal Majka et ici c’est la même équipe qui agit comme ça (UAE Emirates). C’est le conseil des médecins qui prend la décision, mais je comprends relativement bien que ça fasse peur aux coureurs et surtout à ceux qui ont des ambitions dans cette Vuelta," conclut Gérard Bulens.

13e étape : Ronda > Montilla : Victoire de Mads Pedersen au sprint

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13e étape : Ronda > Montilla : Victoire de Mads Pedersen au sprint

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous