Journal du classique

Georges Cherière, fondateur du magazine Diapason, nous a quittés

Premier numéro du magazine Diapason - la revue du disque microsillon, en janvier 1956. A la une, le pianiste Robert Casadesus (1988-1972).

© diapasonmag.fr

14 nov. 2022 à 19:21Temps de lecture1 min
Par Victoria De Schrijver

Ce vendredi 11 novembre, Georges Cherière, 89 ans, nous a quittés. Fondateur du grand magazine Diapason ainsi que de Répertoire, il allait avoir 90 ans.

Georges Cherière est né le 3 décembre 1932 en France à Angers. Diapason donne le ton, d’abord dans l’ouest en 1952 d’où il est originaire. Le journal devient régional en 1956 sous le nom de Diapason, la revue du microsillon. Sous la direction de Georges Cherière, le magazine qui est consacré au disque de manière générale se spécialise peu à peu vers la musique classique. Diapason : le magazine de la musique classique s’impose comme mensuel leader dans le monde francophone de la musique classique, notamment à travers les diapasons d’or que les rédacteurs décernent à des disques récents qui se distingueraient selon eux, dès la fin des années 1970.

Il crée la Radio Diapason Tour Eiffel en 1982, qui émet quelques années chaque jour de 20 heures à minuit et le dimanche de 8 heures à minuit : un véritable tremplin vers la lumière pour le magazine. Cherière vend ensuite Diapason et fonde à la fin des années 1980 le mensuel Répertoire, concurrent direct du magazine qu’il avait lui-même fondé. Parmi ses faits d’armes, il se penche sur la condition des disquaires et des amateurs de musique, réussissant à faire baisser à 19% une TVA de 33% sur les disques. Il devient Chevalier de la Légion d’honneur en 1993.

Georges Cherière a voué sa vie à la musique. Il s’est éteint chez lui, entouré de ses proches, à l’aube de son nonantième anniversaire.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous