RTBFPasser au contenu

Génération 21 : Volatiles

Génération 21-Volatiles
18 mars 2020 à 21:052 min
Par Pierre Paulus

L’actualité nous force à nous adapter : la rencontre avec le groupe que je pensais vous présenter ce soir, Mangrove, est reportée. Cette même actualité nous encourage à être résilient, à trouver des solutions dans notre environnement. Dans mon environnement immédiat, j’ai la chance d’avoir des proches dont les compositions musicales se fondent à merveille dans le décor naturel depuis lequel je goupille cette chronique… Pour vous dresser un rapide tableau : je suis entouré d’arbres séculaires sur lesquels se nichent des Volatiles. Que l’oiseleur soit aux aguets, ils arrivent…

Ils arrivent sur la pointe des pattes. Depuis un pigeonnier hutois jusqu’à la volière du Belvédère, avant d’autres espaces au grand air. Ils te lancent un regard espiègle. Seraient-ce des aigles ? Délicat d’en mettre une aile à couper. Ils avancent le pas léger, aérien, tel un noble autrichien. Seraient-ce des autruches ? Ils semblent trop lents. Ils prennent le temps, comme incarnés par plusieurs âmes. Sans le vague. À en juger par la largeur des sourires qui se dessinent sur leurs becs, ce sont des oiseaux bien dans leurs têtes. Des canailles, pas des oiseaux sans tête. Seraient-ce des cailles ? Ils sont bien trop grands. De la taille d’épouvantails qui dissuaderaient une armée de vautours à se nourrir du menu fretin.

Alors qu’ils se rapprochent avec élégance, les reflets de leurs corps, comme de leurs accords, se dessinent. Corps d’échasse plus que de chasse. Le premier trempe sa plume dans une guitare, tandis que le deuxième, solo, rend la rythmique plus épique. Côté coulisse, un troisième glousse d’une voix basse. Jamais en panne de batterie, il faut pouvoir suivre le quatrième jusqu’au bout de la nuit. Jusqu’à d’autres volières. Où un cinquième se plaît à squatter le piano à queue dans un somptueux chant du… Seraient-ce des cygnes ? Mieux : cinq cygnes transcendés par une oie. Et quand ils s’envolent, ils prennent la forme d’un saxophone.

Mais qui sont-ils ? "Volatiles".
Un groupe que je suis heureux d’aider à sortir du nid. À participer à l’envol, quelque part entre ciel et mer. À l’image du clip de la plage "Vivants". C’est extrait du premier volet du groupe, baptisé "Le grand départ", et c’est dédié à tous les vivants poèmes qui nous évadent de la quarantaine…

VOLΛTILES - VIVΛNTS

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Volatiles sur Facebook

Volatiles sur Bandcamp

 

 

Sur le même sujet

20 mai 2020 à 20:05
1 min

Articles recommandés pour vous