Generation 21

Génération 21 : Van Den Bear, une sonorité qui inspire les grands espaces, la nature, la déconnexion....

© Van Den Bear

14 sept. 2022 à 20:05Temps de lecture3 min
Par Pierre Paulus

Des talents belges inspirés par les classiques rock et pop, le mercredi à 22h05 dans Underground, sur Classic 21 !

Dialogue à rebondissements avec Antoine, fondateur de Van Den Bear, ours musical bien léché aux besoins périodiques de solitude heureuse.

Première question dans le sens du poil de Van Den Bear : comment communiquer avec les non-ours ?

En essayant de créer un univers qui nous ressemble, dans lequel on peut créer des ambiances et des textures qui montrent potentiellement notre univers à nous et si les non-ours réagissent… S’il y a quelque chose qui accroche… C’est toute une aventure, ça c’est sûr !

L’accroche de Van Den Bear : quelles sont les racines de cette aventure ?

C’est un projet que j’ai lancé à un moment où j’avais d’autres projets qui stagnaient. Je l’ai lancé seul il y a quelques années et, petit à petit, différents musiciens ont rejoint l’aventure. Pour arriver à la formation actuelle avec laquelle nous venons d’enregistrer un nouvel EP, dont " Conversation With A Twist " est le premier single envoyé en éclaireur. Au long de ces années, l’atmosphère de Van Den Bear s’est développée avec des pas en avant et en arrière, en raison du Covid… Mais nous sommes très excités par la sortie de ce nouvel EP !

Dans cette nouvelle formation, on retrouve Anthony à la batterie, Kevin à la basse, Olivier à la guitare… Sans oublier une/des muses qui gravitent autour du projet. " Conversation With A Twist " est un duo : quelle place pour les duos et les voix féminines dans Van Den Bear ?

J’ai toujours eu la sensation que c’était un univers dans lequel les différentes textures, les différentes sonorités, que ce soit d’un point de vue musical comme vocal, étaient vraiment intéressantes à explorer. J’ai une voix assez basse. Le fait d’avoir cette élévation avec des voix féminines, cette respiration… Cela m’a toujours beaucoup intéressé. " Conversation With A Twist " est le premier vrai duo du groupe. Jusqu’à présent, c’étaient plutôt des interventions ou des chœurs. Ici c’est une aventure dans laquelle j’ai emmené mon amoureuse pour cette conversation, qui est une conversation entre deux personnes vivant une relation à longue distance. Comment garder cette intensité tout en préservant la légèreté et la complicité malgré différents continents. Quant aux chœurs qu’on pourra entendre sur le reste de l’EP, c’est une amie, Tatiana, qui apporte cette dimension supplémentaire essentielle selon moi à la sonorité du groupe.

Loading...

Une sonorité qui inspire les grands espaces, la nature, la déconnexion, a contrario du thème de cette chanson… Et donc le côté caverne de l’ours !

Ce single est paradoxal par rapport à d’autres morceaux du groupe dans lesquels l’idée est de davantage développer l’univers qui tend à aller vers les autres. Il y a cette idée de communiquer vers l’extérieur, de sortir de la caverne… En puisant l’inspiration dans ces grandes plaines. Quelque chose qui peut se ramener à cette solitude qu’on peut ressentir dans les grands espaces. Une solitude heureuse, optimiste… Pas du tout renfermée sur soi-même.

Et pour résumer en quelques mots l’univers musical du titre " A Conversation With A Twist ", qui a ce côté festif ?

Pour ce duo, cela dépasse la notion de séparation. Les protagonistes ne sont pas ensemble physiquement, mais gardent tout cet amour, cette complicité, cet humour… Il y a cette envie d’aller un peu titiller l’autre. De ne pas prendre au sérieux le côté grandiloquent de certains duos qui parlent de la distance, de la séparation… Le côté plus enjoué de la chanson avait donc complètement sa place dans le dialogue. C’est une production en quelque sorte à contre-poil que l’on retrouve dans ce titre, et dans l’EP en général.

À explorer en cliquant ICI

 

Génération 21

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Génération 21, le mercredi à 22h05 sur Classic 21,

votre radio Rock’n’Pop !

Retrouvez les autres interviews ICI

Sur le même sujet

Génération 21 : Oberbaum

Generation 21

Génération 21 : Criminal Animal

Generation 21

Articles recommandés pour vous