RTBFPasser au contenu

Génération 21 : River Into Lake

Génération 21 : River Into Lake
26 mai 2021 à 20:052 min
Par Pierre Paulus

Sans vouloir jouer au philosophe de fin de soirée, comme il y a ces petites histoires qui font la grande, il y a aussi ces petites choses du quotidien qui participent à la création de quelque chose de plus grand. À l’image de la rivière nourrissant le lac.

" River Into Lake " : c’est le nom de la nouvelle aventure musicale, reflet d’une philosophie de vie, de Boris Gronemberger. Qui, après avoir joué avec Girls In Hawaii, Venus, Castus ou encore Blondie Brownie, a décidé de réinventer le cours du ruisseau de son dernier projet, VO.

" C’est une nouvelle mouture de mon ancien projet qui s’appelait VO, avec lequel j’avais sorti trois disques sur les labels Matamore et Humpty Dumpty. Après une petite pause, j’ai eu envie d’écrire à nouveau en repartant sur de nouvelles bases et en changeant un peu de direction, tout en gardant la même équipe. Nous avons opté pour le nom River Into Lake et avons enregistré un album qui s’appelle Let the beast out, qui est sorti en septembre 2019. Et là, tout récemment, en décembre dernier, on a sorti un EP qui s’appelle The Crossing. Je suis accompagné de Dany avec qui je joue depuis plus de 20 ans… C’est un nouveau projet qui recommence. "

Loading...

Un retour vers le futur pour Boris et ses complices de River Into Lake qui, à défaut d’avoir eu l’occasion de jouer leur dernier EP devant un public, en dévoileront ce vendredi 28 mai une session live. Avant (si tout va bien) un concert le 3 juillet prochain dans l’antre du Bouillon Blanc, situé dans le village de Sensenruth, non loin de… Bouillon, le fief de Boris.

" On va jouer en formule complète : 6 musiciens + 1 quatuor à cordes. C’est un projet qui avait été commandé pour les Nuits Botaniques l’an passé. Nous sommes très contents de renouer avec, et de jouer tous ensemble. "

Loading...

Autres réjouissances à l’horizon pour River Into Lake : un projet de nouveau morceau pour illustrer un clip, qui sera tourné par Alice Khol, une jeune réalisatrice et photographe française basée à Bruxelles. Diffusion prévue d’ici la fin de l’année. Après quoi Boris envisage un retour à l’écriture avec l’espoir de sortir un nouveau disque d’ici fin 2022, début 2023.

" Pour moi, la musique a vraiment une part importante dans la narration, peut-être même plus importante que le texte en soi. Généralement mes textes sont très brefs, ce sont des évocations de moments, de sentiments… Pour moi, la musique fait le reste, elle plante le décor, elle illustre le propos du texte. C’est pour ça qu’il y a souvent de longues plages instrumentales, parce que je suis fan de musiques de films. C’est quelque chose que j’essaye de réutiliser à ma manière, dans mes chansons… "

La chanson de River Into Lake que je vous propose de découvrir s’intitule " Grande Prairie ", et confronte l’insouciance de l’adolescence à ce que nous devenons 20 ans plus tard…

Loading...

" Cela évoque ce moment où on se retrouve entre le présent, le passé, le futur… C’est un regard en arrière qui évoque ces moments où on était ado, quand on faisait la fête et que l’on pensait être les rois du monde… Nous allions dans un endroit près de Bouillon nommé ‘La Grande Prairie’, une énorme prairie en bordure de la Semois. On se retrouvait là à la fin des examens pour faire la fête. C’est un souvenir qui est resté gravé en moi. C’est un regard sur cette époque là, de l’adolescence, de l’insouciance… 20 ans après, je me pose la question : où en suis-je maintenant, dans le monde actuel, et que va-t-il se passer à l’avenir ? "

River Into Lake dans les méandres de l’Internet

Retrouvez les autres interviews ICI

Sur le même sujet

01 déc. 2021 à 21:05
2 min
17 nov. 2021 à 21:05
2 min

Articles recommandés pour vous