RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Gembloux : un château à 5 millions, pour stocker plus d’eau et la distribuer plus vite

Le château d’eau de Manage, auquel devrait ressembler celui de Gembloux
24 juin 2022 à 14:40Temps de lecture1 min
Par Louis Matagne

La Société wallonne des eaux (SWDE) entame cet été un important chantier à Gembloux, avec la construction d’un nouveau château d’eau d’une capacité de 1500m³.   Les travaux devraient être terminés début 2024.

Un troisième château à Gembloux

L’objectif de cette construction et d’anticiper les besoins croissants en eau dans la région gembloutoise, où de nouveaux projets de lotissements sont notamment sur les rails. "Actuellement, avec un château d’une capacité de 300m³ et un autre de 200m³, on se retrouve dans une situation où il est de plus en plus difficile d’absorber les demandes en eau, explique Benoit Moulin, porte-parole de la SWDE. Lors des pics de consommation, on constate également parfois des manques de pression." En fait, au sein du réseau de distribution, le château d’eau fait office de "réservoir-tampon" : il stocke l’eau et permet de gérer les pics de consommation. L’autonomie en eau d’une zone peut donc se mesurer à ses capacités de stockage dans les châteaux. Concrètement avec un nouvel ouvrage de 1500m³, l’autonomie gembloutoise va quadrupler d’ici deux ans.

Renforcer le maillage

En plus d’augmenter l’autonomie dans la région de Gembloux, l’objectif est également de renforcer la sécurité d’alimentation du réseau. " En fait, ce château d’eau sera alimenté par une conduite qui achemine de l’eau pour Vivaqua, à Bruxelles. Autrement dit, s’il y a un problème sur le réseau local, avec cette connexion, une alternative existe pour continuer à assurer l’alimentation."

L’investissement pour construire le château d’eau gembloutois s’élève à 5 millions d’euros, à charge de la SWDE. Mais le distributeur d’eau l’affirme : cet investissement n’aura aucun impact sur la facture des ménages.

Articles recommandés pour vous