RTBFPasser au contenu

Regions

Gembloux, nouvelle plaque tournante pour la distribution des vaccins en Europe

Gembloux, nouvelle plaque tournante pour la distribution des vaccins en Europe

Installé le long de l’autoroute E42, à la croisée des villages de Spy (commune de Jemeppe-sur-Sambre), de Temploux (commune de Namur) et des Isnes (commune de Gembloux), le parc scientifique Créalys de Gembloux s’apprête à devenir un carrefour logistique majeur par lequel transiteront bientôt des millions de doses de vaccins. Opéré par la société Yusen Logistics, le futur bâtiment sera quasiment taillé sur mesure pour satisfaire les besoins de son principal client: l’entreprise GSK, l’un des leaders mondiaux de l’industrie pharmaceutique qui emploie plus de 9000 personnes en Belgique. 

" Ce sera un bâtiment unique dans son genre comme il n’en existe pas à moins de 500 kilomètres de notre usine de Wavre, la plus grande unité de fabrication de vaccins au monde " se félicite Elisabeth Van Damme, responsable de la communication pour GSK Belgique, "Il aura la capacité de stocker plus de 42 000 palettes sur cinq gammes de températures différentes, y compris du -70° pour les vaccins de dernière génération".

Ainsi, tel un gigantesque frigo, le hub logistique de Gembloux permettra de stocker les différentes matières premières en attendant qu’elles soient transformées à Wavre et, une fois la production terminée, d’entreposer les vaccins avant leur acheminement aux quatre coins du monde. "En réalité, il s'agit de regrouper les différents sites que nous avions en un seul endroit. Ce nouveau centre sera la plaque tournante pour l'exportation des millions de vaccins que nous produisons tous les jours en Belgique".

Si le secteur biopharmaceutique belge occupe une position forte en Europe depuis de longues années, il s’agit d’asseoir ce leadership, pas uniquement dans la recherche ou la production mais également dans la dimension logistique et la distribution des vaccins : "Avec ce projet, GSK renforce la position de la Belgique. Cela va renforcer l'expertise logistique dont nous avons également besoin, cela va consolider l'écosystème biopharmaceutique tout en consolidant la place de la Wallonie au sommet de la logistique. Je pense que c'est une bonne nouvelle pour la région de renforcer son expertise en matière de transport de produits pharmaceutiques très spécifiques".

La demande de permis de bâtir a été introduite en avril, s'il est octroyé le chantier pourrait démarrer en octobre pour une mise en service au début de l'année 2024. 

Sur le même sujet

11 mai 2022 à 15:23
1 min
27 avr. 2022 à 06:27
2 min

Articles recommandés pour vous